« Le rayon infernal » de Félix Celval . Edition F.Rouff, collection « Romans pour la jeunesse ».Fascicule illustré couleur.1935.

 

Alors qu'une guerre menace la France, Marcel Cardan ingénieur et inventeur, se rend au ministre de la guerre afin de proposer une arme redoutable: Le rayon de la mort !

 

Il s'agit d'un faisceau invisible pouvant à des distances incroyables stopper les moteurs de tout types, avions, tanks, bateaux. Hélas personne ne semble vouloir accorder le moindre crédit à l'invention extraordinaire de ce jeune rêveur, d'autant plus qu'un riche industriel de l'armement, « Fulgur » vient quant à lui proposer toute une panoplie d'armes meurtrières et peu onéreuses. Fort heureusement la menace de tempête s'éloigne, les voies diplomatiques parviennent une fois de plus à calmer les ardeurs des plus belligérants.

 

Cependant, le sinistre Fulgur ayant eu vent de l'invention de Cardan, lui propose d'acheter sa découverte contre une forte somme d'argent. L'ingénieur, certes peu cupide mais pas stupide suspecte le sinistre gredin d'une alliance secrète entre cette compagnie d'armement et une puissance étrangère. Il refuse catégoriquement.

 

Ne perdant pas courage sur le destin de sa prodigieuse invention, il est alors temps pour lui de songer à équiper les quelques appareils de sa petite compagnie aérienne en vue d'une démonstration en règle. Pour l'occasion, il sera aidé par un assistant malicieux du nom de Zanzi et virtuose de la mécanique ainsi que d'une charmante personne, Giselle secrétaire de Fulgur qui n'hésite pas à fournir de nombreux renseignements concernant son patron car bien évidemment amoureuse du beau Marcel : Rien de pire qu'une bluette dans le domaine de l'espionnage industriel !

 

La réussite semble assurée, hélas coup de théâtre, la secrétaire est enlevée, Marcel disparaît et avec sur lui une partie des plans du rayon de la mort et pour clore le tout, histoire d'en rajouter un peu plus, son usine avec les appareils de démonstration est détruite.

 

Par la suite, jouant la carte du sentimentalisme, Fulgur le fourbe engagera alors Zanzi en lui expliquant avec une incroyable astuce, l'intérêt de poursuivre l'œuvre de son ami sans oublier que tout l'honneur des résultats reviendrait de plein droit à la mémoire de son inventeur. Bien sûr, l'industriel ne possédant qu'une partie des plans dérobés il lui faut pour mener à bien ses projets et ce malgré laide d'un savant Letton (quelle drôle d'idée),Boris Horlevitz, l'assistance du mécano du célèbre inventeur.

Le jour des essais en présence des officiels arrive. Les masques tombent : Horlevitz n'est autre que Cardan, la nouvelle secrétaire de Fulgur si laide, mais tellement efficace vous l'avez deviné est effectivement Giselle. La vengeance sera redoutable! Pour en finir définitivement avec toute l'organisation de l'infâme traître trafiquant avec des pays voisins, Cardan équipe secrètement les appareils de démonstration avec sa toute nouvelle invention: Le « radiardant ». Il s'agit d'un autre puissant rayon pouvant tout incendier à son contact.

 

Le roman se termine dans une apocalypse de feu et de sang, opposant le « radiardant » à l'artillerie lourde de Fulgur. La victoire ne faisant aucun doute, tant pis pour la délégation officielle, tout finira par la consécration du père du « rayon de la mort » héros national qui épousera Lucienne Morand sur fond de légion d'honneur. La France peut, une fois de plus dormir sur ses deux oreilles.

 

Quel drôle de petit roman, très court mais plein de rebondissements. Toutes les ficelles du roman d'aventures de l'époque y sont utilisées (sexe, mensonges et beau héros...). Mais ici, elles seront des plus efficaces, certes parfois énormes mais toujours amusantes. Les noms des inventions sont également au top des innovations les plus utilisées dans ce type de littérature : « Rayon de la mort » « Radiardant » sans oublier, petit détail amusant, le très célèbre patronyme: « Fulgur »! Personnellement je préfère celui de la bande à Brasillach qui est tout de même plus sympathique (mon cote patriotique). Par contre ce rayon à arrêter les moteurs change un peu du classique rayon faisant exploser la poudre à distance et nous imaginons la tête des aviateurs privés de leur moyen de propulsion. Encore un mot pour terminer.Dans le roman de Celval, la nationalité pour laquelle travaille le traître français n'est pas précisée, ni jaune belliqueux, ni sale boche, ni sale nègre. Et bien Mr Celval, aurait-on oublié la meilleure ficelle des romans d'aventure de l'époque: la xénophobie....??

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Rejoignez le groupe des Savanturiers sur Facebook

Cliquez sur la photo

<< Nouvelle image avec texte >>

"A ma mort, je souhaite léguer mon corps à la science-fiction" Steven Wright. Acteur et réalisateur Américain

Découvrez cette nouvelle page entièrement consacrée à Henri Lanos

Cliquez sur l'image pour accéder à la page

Pour une Esquisse Bibliographique de Maurice Renard , Père du" Merveilleux Scientifique"

Maurice Renard Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Ici on aime l'aventure et les voyages extraordinaires

Un long métrage d'un jeune réalisateur qui fleure bon les séries d'antan

Cliquez sur l'image pour accéder au film

Derniers articles en ligne

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

 

Le Dieu sans nom "Le Dieu sans nom" pour lire l'article cliquez sur l'image
Ceux qui grattent la terre "Ceux qui grattent la terre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
L'ultramonde:Les dérailleurs "L'ultramonde: Les dérailleurs"
Seppuku Pour lire l'article , cliquez sur l'image
Charogne Tango Pour lire l'article cliquez sur l'image
Je suis le sang "Je suis le Sang" Pour lire l'article cliquez sur l'image
les 81 Frères "Les 81 Frères" pour accéder à l'article; cliquez sur l'image
Henri Lanos Cliquez sur l'image pour acéder à l'album photo
Pour lire l'article cliquez sur l'image
Henri Lanos Pour accéder à l'album photo, cliquez sur l'image
"Feuillets de Cuivre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Zigomar Pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Archéobibliographie Pour lire l'article cliquez sur l'image
Bestiaire humain Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
les damnés de l'asphalte "Les damnés de l'asphalte de Laurent Whale" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Dimension merveilleux scientifique Cliquez sur l'image pour lire l'article
La conquete de la lune "La conquete de la lune" Cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
ça n'avance pas Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
L'ultramonde Cliquez sur l'image pour lire l'article
Pluie de plomb sur Pluton Pour lire l'article cliquez sur l'image
Soviets sur Saturne Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Si les petits devenaient grands "Si les petits devenaient grands" pour lire l'article, cliquez sur l'image
Jules Verne et Henri Lanos Cliquez sur l'image pour lire l'article
les cités futures "Les villes du futur" Cliquez sur l'image pour lire l'article
Chez les martiens "Chez les martiens" Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Le petit robinson "Avons-nous des petits cousins de la famille du système solaire?" Cliquez pour lire l'article
Les habitants de la lune "Les habitants de la lune" pour lire l'article cliquez sur l'image
Le petit Robinson "Etres étranges, fols de la science et du rêve" pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le fer qui meurt" Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
Lisez moi aventures "Lisez moi Aventures" collection Tallandier: Petit récapitulatif
King Kong Pour lire l'article cliquez sur l'image
Voyages en profondeur Pour lire l'article cliquez sur l'image
Sans fil Martien "La fumisterie du sans fil Martiens" pour lire l'article cliquez sur l'image
Barry Barrison Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Les dossiers secrets de Harry Dickson" pour lire l'article cliquez sur l'image
Lanos "Quand le dormeur s'éveillera" Pour accéder à l'album photo cliquez sur l'image
Le triangle rouge "Le triangle rouge" pour lire le texte cliquez sur l'image
les yeux de la japonaise "Les yeux de la Japonaise" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Mammonth & Béhémoth "Mammonth & & Béhémoth" pour lire la nouvelle de Paul Vibert, cliquez sur l'image
Revoir Rome Pour accéder au lien cliquez sur l'image
"Sur le mur" de Marcel Roland cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
Le secret de Sâ "Le secret de Sâ" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Naissance d'un quatriéme continent Pour lire l'article cliquez sur l'image
Les animaux perfectionnés Robida Pour accéder à lhistoire cliquez sur l'image
"Le coup de coeur du moi", cliquez sur l'image
L'horreur des altitudes "L'horreur des altitudes" Cliquez sur l'image pour acceder à l'album photo
Stoner Road Le "Coup de coeur du moi" pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Devambez , album photo pour "Les condamnés à mort" cliquez sur l'image
"Aventures d'un voyageur qui explora le temps" "Aventures d'un voyageur qui explora le temps" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"La guerre vue des autres planétes" Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
"Les surprises du Dr Chapman"Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Comment Londres fut englouti il y a neuf ans" pour lire le texte cliquez sur l'image
"Quand nous aurons des ailes"pour lire l'article cliquez sur l'image
"L'homme qui prétendait ressusciter les morts" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
L'arbre charnier "L'arbre charnier" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Paris à l'Américaine" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Les services que pourront rendre les balons dirigeables "Les services que pourront rendre les ballons dirigeables" Une histoire sans paroles.Clignez sur l'image pour accéder aux vignettes
Le dernier homme de son espéce "Le dernier homme de son espéce" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Aérobus et radium "Aérobus et Radium" cliquez surl'image pour lire l'article
Pierrot dans la lune Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
François de Nion "La dépéche de Mars" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"L'ile des vaisseaux perdus" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Le tunnel de Gibraltar Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Le Cauchemar" de Edmond Rostand.Cliquez sur l'image pour lire le texte
"L'ether alpha" de Albert Bailly Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le monstre de Partridge Creek" "Le monstre de Partridge Creek" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"Si les monstres antédiluviens revenaient sur la terre" cliquez sur l'image pour lire l'article
Aux origines du "Merveilleux scientifique"
"Voyons nous le monde tel qu'il est" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le mystére du château de Bréfailles" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"La grande pluie" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Paris envahi par un fléau inconnu" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Les monstres minuscules" pour lire l'article cliquez sur l'image
Pour lire la nouvelle inédite de Gustave Le Rouge, cliquez sur l'image
Pour accéder a l'article cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
"L'arbre mangeur d'homme" Cliquez sur l'image pour lire l'article
"Seul au monde ? " Cliquez sur l'image pour lire l'article.
"La guerre des mondes" version audio.Cliquez sur l'image pour accéder au lien.
Cliquez sur l'image pour voir les illustrations
"Nymphée" de Rosny Ainé ou "L'homo Aquaticus".Pour lire l'article cliquez sur l'image

Un site consacré à J.H.Rosny

Cliquez sur l'image

« L'amicale des amateurs de nids à poussière » Un autre site incontournable

Cliquez sur l'image pour accéder au site

Découvrez un éditeur de fascicules unique en son genre

Cliquez sur l'image pour accéder au lien

A lire en ce moment

Le Visage Vert Pour accéder au lien, cliquez sur l'image
Rétro Fictions Pour accéder au lien ,cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image por accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Mini Galerie