Un roman de Arthur C.Clarke. Editions Fleuve Noir.1955

 

Au prix d'efforts fantastiques, Les hommes sont parvenus à s'implanter sur Mars! Un voile de mystère recouvre cette tentative et le monde ignore encore ce qui se passe sur cette planète froide et stérile.

Martin Gibson est le pre­mier reporter autorisé à s'embarquer sur « L'Ares », qui effectue son voyage d'essai vers la colonie sidé­rale. Dès le décollage, la réalité dément toutes ses prévisions ; loin d'être fastidieuse comme il se l'ima­ginait, cette croisière ne tarde pas à lui ouvrir les yeux sur mille pro­blèmes insoupçonnés du public. Mais les étonnements de Gibson se multi­plient à son arrivée sur Mars. S'il y découvre une étrange colonie en pleine activité, il sent aussi que l'amabilité dont on l'entoure est factice. Il fait figure d'intrus, d'in­désirable. Pourquoi?

Persuadé qu'on se ligue contre lui pour dissimuler un important secret, Gibson se met en tête d'élucider cette énigme. Il n'y parviendrait pas si, au hasard d'une exploration,une singulière trouvaille ne lui valait une soudaine célébrité parmi les colons.

A mesure qu'il pénètre plus avant dans les secrets de la cité martienne, il est gagné par l'enthousiasme. Oubliant ses devoirs de reporter pour participer à l'extraordinaire bataille que les pionniers livrent contre la sauvagerie glacée de la planète, il n'informe pas la Terre de ce qu'il apprend.

Martin Gibson est lui-même conquis par ce monde désolé mais riche de promesses, au point que le retour sur sa planète natale ne lui semble plus souhaitable,

Quels sont donc les sortilèges qui enchaînent Gibson à la première cité extra-terrestre ? Pourquoi est-il devenu un autre homme ?

La réponse à ces deux questions est enfouie dans les sables rouges des déserts de Mars.

 

L'ouvrage est agrémenté d'une excellente préface de Jean-Gaston Vandel

 

«Ce livre n'est pas un ouvrage de vulgarisation : c'est une merveilleuse histoire ayant pour cadre la planète qui, de tout temps, a le plus intrigué l'Humanité.

Dès le début, l'auteur nous plonge dans une étrange aven­ture : l'épopée de la colonisation de Mars. Mais ce roman, dont tous les personnages vivent avec une telle intensité que nous ne doutons pas une seconde de leur existence, nous initie peu à peu au prochain chapitre de l'Histoire.

Rendons- nous à l'évidence : nous sommes au seuil de l'Age de l'Espace. Aujourd'hui, à l'heure où ces lignes sont écrites, en plusieurs endroits du globe des dizaines de savants travail­lent a l'expédition de la première fusée qui reliera la Terre à son satellite. Tout est prêt : les plans de cette fusée existent, la formation des futurs pilotes de l'Espace est en cours, les bases d'où s'envoleront les premiers véhicules interplanétaires sont désignées, les problèmes techniques essentiels sont résolus.

Le vol intersidéral est en train de passer du domaine de la fiction à celui de la réalité, il a cessé d'être un rêve fabuleux pour devenir un objectif immédiat de notre époque. S'il nous apparaît encore comme une perspective lointaine, c'est en grande partie à cause du secret absolu qui recouvre les progrès réalisés dans les bureaux d'études des grandes puissances.

La révélation sera brutale : un jour nous apprendrons avec stupeur qu'un engin autoguidé a quitté la Terre pour la Lune, sans qu'aucune information préalable nous ait avisé de l'immi­nence de cet événement. La veille d'Hiroshima, seuls une dou­zaine d'experts savaient que la bombe atomique allait anéantir une ville entière.

Parmi ceux qui ont pleinement conscience de l'aventure extraordinaire qui débutera demain, l'un des plus lucides est assurément Arthur C. Clarke.

Doté d'une culture très étendue et d'un magnifique talent de conteur, cet écrivain a conquis en quelques années une renommée mondiale. Ses ouvrages sont traduits dans la plupart des langues, mais c'est en Amérique que son succès a été le plus foudroyant. Or, si l'on y réfléchit, cette réussite a quelque chose d'insolite dans un pays qui, comme les Etats-Unis, était submergé par des romans de science-fiction où s'étalaient les hypothèses les plus échevelées — voire les plus saugrenues — et où les auteurs côtoyaient sans cesse le fantastique pour forcer l'attention de lecteurs déjà blasés. Clarke apparut et, d'emblée, il s'imposa par une sobriété, par un réalisme qui contrastaient étonnamment avec les effarants récits que lisait le public américain. Sa paisible autorité le porta au pinacle en quelques mois...

Son rude bon sens, la profondeur de ses vues et sa stupé­fiante perspicacité plongèrent le lecteur dans une vivante réalité qui surpassait de loin les inventions les plus audacieuses. Tout en pulvérisant au passage bon nombre d'idées fausses, ses oeuvres prouvèrent qu'il n'était nul besoin de recourir aux artifices d'une pseudo-science pour créer des péripéties atta­chantes.

Arthur C. Clarke « sent » l'avenir et le met à notre portée : c'est un prophète, c'est le reporter des événements qui viennent et dont les racines poussent dans le temps présent. Avec un don de « pré-observation » qui tient de la voyance, il nous mêle à la vie de ses héros et nous entraîne à leur suite dans l'Espace. Ce n'est pas de l'anticipation dans le sens qu'on accorde d'ordinaire à ce terme, c'est de la prévision ; une prévision fondée, qui tire son intérêt de Ioj légitimité des bases sur lesquelles l'intrigue s'échafaude, et qui nous passionne plus que nous avons l'impression de baigner dans le réel.

Est-il besoin, après cela, d'énumérer les diplômes et les titres de cet auteur de nationalité britannique, qui fut associé pendant la guerre aux recherches sur le radar, qui devint ensuite président de la Société Interplanétaire de Londres et dont l'activité de vulgarisateur ne ralentit pas.

On commettrait une lourde erreur en imaginant Clarke sous les traits austères d'un érudit muré dans son cabinet de travail. Le souvenir le plus vivace qui me reste de ma première rencontre avec lui est une notion très nette des dégâts que peut provoquer dans l'épaule une poignée de main très vigou­reuse. Le visage rieur, le teint enluminé par le grand air, cet athlète dans la force de l'âge pratique avec fougue plusieurs sports et notamment la pêche sous-marine, tantôt en Floride, tantôt dans les Antilles. Un requin barracuda ne l'effraye pas davantage qu'une équation différentielle, il photographie aussi bien les crocodiles que les nébuleuses. Car ce visionnaire de l'avenir est, avant tout, un homme d'action, et les problèmes les plus graves ne lui font jamais perdre le sens de l'humour. Le présent volume reflète fort bien ces divers aspects de sa personnalitéy mais son principal mérite est d'ouvrir à l'esprit du lecteur, sous le couvert d'une narration captivante, les horizons nouveaux qui se profilent dans un proche avenir.

Arthur C. Clarke ramène la littérature d'anticipation sur son plan véritable et se hausse au niveau de ses plus illustres prédécesseurs.»

Ouvrage doublement indispensable puisqu'il est agrémenté d'une magnifique jaquette de René Brantonne. A l'image de Gourdon pour la série « Angoisse » (entre autre), Brantonne fut sans contexte le chef de file des illustrateurs Français de la science-fiction Française de l'après guerre. Si l'on se penche d'un peu plus prés sur son abondante production, il sera alors possible de se rendre compte que ce « forçat » du pinceau réalisa au cour de son existence des milliers de planches pour diverses revues et collections. Je me rappelle avoir eu la chance d'admirer des planches originales pour la série « Anticipations » chez Fleuve Noir et je peux vous assurer que la beauté des couleurs et l'élégance du trait ne peuvent que forcer l'admiration et le respect. Un homme simple et besogneux qui hélas, reste dans l'ombre de certains dessinateurs au talent plus que discutable. Il a marqué toute une époque, avec son style particulier, et l'un des rares à pouvoir se targuer de posséder une « patte » unique et extraordinaire. La richesse et l'importance de son œuvre exemplaire devrait définitivement sortir du cadre restreint des seuls amateurs qui s'efforcent à faire perdurer la mémoire de ce brillant artiste disparu dernièrement, pour afin se faire connaître du grand public et lui accorder ainsi la place qu'il mérite.

L'évocation du seul nom de « Fulguros » me donne des frissons dans le dos, pourtant peu de gens connaissent ce prototype du super héros à la Française qui à l'instar de « Fantax » reste à tout jamais enfoui dans les recoins les plus obscurs de notre mémoire.

Je viens de parcourir avec une pointe de nostalgie l'album que l'éditeur « Le dernier terrain vague » lui avait consacré en 1983, une hommage comme il se doit tout en image et qui retrace non seulement toute la carrière de ce grand Monsieur, mais nous présente dans une superbe préface de Yves Frémion un personnage d'une simplicité, dégageant une aura des plus bienveillante et qu'il qualifie avec tout le respect que cela comporte « d'illustrateur populaire »

Avec cette illustration pour le roman de Arthur C.Clarke paru au fleuve noir tout comme celle de l'ouvrage de Jimmy Guieu « Les soucoupes volantes viennent d'un autre monde », une preuve supplémentaire s'il en faut de son talent merveilleux et incontestable

Un personnage phare d'une culture restée trop longtemps dans le domaine du péjoratif.

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Rejoignez le groupe des Savanturiers sur Facebook

Cliquez sur la photo

<< Nouvelle image avec texte >>

"A ma mort, je souhaite léguer mon corps à la science-fiction" Steven Wright. Acteur et réalisateur Américain

Découvrez cette nouvelle page entièrement consacrée à Henri Lanos

Cliquez sur l'image pour accéder à la page

Pour une Esquisse Bibliographique de Maurice Renard , Père du" Merveilleux Scientifique"

Maurice Renard Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Ici on aime l'aventure et les voyages extraordinaires

Un long métrage d'un jeune réalisateur qui fleure bon les séries d'antan

Cliquez sur l'image pour accéder au film

Derniers articles en ligne

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image"

"L'aviation: journal de bord"

Pour l'ire la nouvelle, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image.

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

 

Le Dieu sans nom "Le Dieu sans nom" pour lire l'article cliquez sur l'image
Ceux qui grattent la terre "Ceux qui grattent la terre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
L'ultramonde:Les dérailleurs "L'ultramonde: Les dérailleurs"
Seppuku Pour lire l'article , cliquez sur l'image
Charogne Tango Pour lire l'article cliquez sur l'image
Je suis le sang "Je suis le Sang" Pour lire l'article cliquez sur l'image
les 81 Frères "Les 81 Frères" pour accéder à l'article; cliquez sur l'image
Henri Lanos Cliquez sur l'image pour acéder à l'album photo
Pour lire l'article cliquez sur l'image
Henri Lanos Pour accéder à l'album photo, cliquez sur l'image
"Feuillets de Cuivre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Zigomar Pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Archéobibliographie Pour lire l'article cliquez sur l'image
Bestiaire humain Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
les damnés de l'asphalte "Les damnés de l'asphalte de Laurent Whale" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Dimension merveilleux scientifique Cliquez sur l'image pour lire l'article
La conquete de la lune "La conquete de la lune" Cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
ça n'avance pas Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
L'ultramonde Cliquez sur l'image pour lire l'article
Pluie de plomb sur Pluton Pour lire l'article cliquez sur l'image
Soviets sur Saturne Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Si les petits devenaient grands "Si les petits devenaient grands" pour lire l'article, cliquez sur l'image
Jules Verne et Henri Lanos Cliquez sur l'image pour lire l'article
les cités futures "Les villes du futur" Cliquez sur l'image pour lire l'article
Chez les martiens "Chez les martiens" Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Le petit robinson "Avons-nous des petits cousins de la famille du système solaire?" Cliquez pour lire l'article
Les habitants de la lune "Les habitants de la lune" pour lire l'article cliquez sur l'image
Le petit Robinson "Etres étranges, fols de la science et du rêve" pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le fer qui meurt" Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
Lisez moi aventures "Lisez moi Aventures" collection Tallandier: Petit récapitulatif
King Kong Pour lire l'article cliquez sur l'image
Voyages en profondeur Pour lire l'article cliquez sur l'image
Sans fil Martien "La fumisterie du sans fil Martiens" pour lire l'article cliquez sur l'image
Barry Barrison Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Les dossiers secrets de Harry Dickson" pour lire l'article cliquez sur l'image
Lanos "Quand le dormeur s'éveillera" Pour accéder à l'album photo cliquez sur l'image
Le triangle rouge "Le triangle rouge" pour lire le texte cliquez sur l'image
les yeux de la japonaise "Les yeux de la Japonaise" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Mammonth & Béhémoth "Mammonth & & Béhémoth" pour lire la nouvelle de Paul Vibert, cliquez sur l'image
Revoir Rome Pour accéder au lien cliquez sur l'image
"Sur le mur" de Marcel Roland cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
Le secret de Sâ "Le secret de Sâ" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Naissance d'un quatriéme continent Pour lire l'article cliquez sur l'image
Les animaux perfectionnés Robida Pour accéder à lhistoire cliquez sur l'image
"Le coup de coeur du moi", cliquez sur l'image
L'horreur des altitudes "L'horreur des altitudes" Cliquez sur l'image pour acceder à l'album photo
Stoner Road Le "Coup de coeur du moi" pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Devambez , album photo pour "Les condamnés à mort" cliquez sur l'image
"Aventures d'un voyageur qui explora le temps" "Aventures d'un voyageur qui explora le temps" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"La guerre vue des autres planétes" Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
"Les surprises du Dr Chapman"Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Comment Londres fut englouti il y a neuf ans" pour lire le texte cliquez sur l'image
"Quand nous aurons des ailes"pour lire l'article cliquez sur l'image
"L'homme qui prétendait ressusciter les morts" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
L'arbre charnier "L'arbre charnier" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Paris à l'Américaine" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Les services que pourront rendre les balons dirigeables "Les services que pourront rendre les ballons dirigeables" Une histoire sans paroles.Clignez sur l'image pour accéder aux vignettes
Le dernier homme de son espéce "Le dernier homme de son espéce" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Aérobus et radium "Aérobus et Radium" cliquez surl'image pour lire l'article
Pierrot dans la lune Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
François de Nion "La dépéche de Mars" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"L'ile des vaisseaux perdus" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Le tunnel de Gibraltar Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Le Cauchemar" de Edmond Rostand.Cliquez sur l'image pour lire le texte
"L'ether alpha" de Albert Bailly Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le monstre de Partridge Creek" "Le monstre de Partridge Creek" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"Si les monstres antédiluviens revenaient sur la terre" cliquez sur l'image pour lire l'article
Aux origines du "Merveilleux scientifique"
"Voyons nous le monde tel qu'il est" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le mystére du château de Bréfailles" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"La grande pluie" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Paris envahi par un fléau inconnu" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Les monstres minuscules" pour lire l'article cliquez sur l'image
Pour lire la nouvelle inédite de Gustave Le Rouge, cliquez sur l'image
Pour accéder a l'article cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
"L'arbre mangeur d'homme" Cliquez sur l'image pour lire l'article
"Seul au monde ? " Cliquez sur l'image pour lire l'article.
"La guerre des mondes" version audio.Cliquez sur l'image pour accéder au lien.
Cliquez sur l'image pour voir les illustrations
"Nymphée" de Rosny Ainé ou "L'homo Aquaticus".Pour lire l'article cliquez sur l'image

Un site consacré à J.H.Rosny

Cliquez sur l'image

« L'amicale des amateurs de nids à poussière » Un autre site incontournable

Cliquez sur l'image pour accéder au site

Découvrez un éditeur de fascicules unique en son genre

Cliquez sur l'image pour accéder au lien

A lire en ce moment

Le Visage Vert Pour accéder au lien, cliquez sur l'image
Rétro Fictions Pour accéder au lien ,cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image por accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Mini Galerie