« Une fumée dans la nue ». Par Louis d'Hée. Editions Méricant « Les Récits Mystérieux ». Br. in-8° de 288 p Couverture illustrée par G. Meirs.

 

A bord du « Lorraine ». Un singulier trio fixe l'océan. Brusquement, l'appel est envoyé: « Un homme à la mer! ». Il s'agit d'un mousse tombé du « Héléna » yacht d'un milliardaire américain, roi du cuivre, John Kinnett. En fait, le rescapé du nom de Harry Black est un complice des trois hommes dont le chef, Jimmy Kleep n'est autre qu'un criminel se faisant passer pour un illustre détective du nouveau monde. Dans la chaussure du rescapé, dissimulé dans un faux talon, un portefeuille appartenant au milliardaire. Cet objet sera le premier maillon d'un vaste complot visant à rançonner Kinnett.

 

Le but du gang, s'attirer les bonnes grâces de celui-ci, lui faire croire qu'il est effectivement un bon détective. Rien n'est plus simple, arrivé à destination, il suffit de retrouver le portefeuille à bord du bateau, voler un collier de perle appartenant à sa fille afin de le retrouver dans les poches d'une fripouille éliminée par ses soins. Toutefois, la crapule vise plus haut et voudrait se marier avec Héléna, arracher à son père la moitié de sa fortune et lui dérober enfin un « terrible secret » dont l'auteur ne fait pas allusion. Son savoir-faire aidant, Kleep loue à la famille un hôtel particulier dont il est le propriétaire et fait engager Harry comme intendant.

 

Tout semble se passer pour le mieux, si ce n'est de curieux événements se produisant dans la maison. Un jour, le père est retrouvé dans le jardin, la bouche ouverte, les yeux exorbités regardant le ciel avec une frayeur comique et hurlant: « Une fumée qui tourne! ». Des voix se font entendre, des empreintes de pas apparaissent dans le jardin, des ombres se glissent le long des murs... Ce qui est sûr, c'est qu'après chaque manifestation, les malfaiteurs aperçoivent dans le ciel un minuscule nuage. Alors que tout le monde s'inquiète, le lecteur est quant à lui avisé de l'intervention d'un groupe d'hommes dont la mission est de protéger les malheureuses victimes.

 

Pour ce faire, ils disposent de l'invention de leur chef, Jean, et qui n'est autre qu'un appareil puissant pouvant se déplacer à grande vitesse, alimenté par une mystérieuse énergie lui permettant de défier toutes les lois de la gravité. Cet engin est équipé d'un récepteur propulseur, une usine installée aux environs de Paris, l'alimente par des ondes dans un rayon de 500 km. Lors de la production d'énergie, se faisant entre autre par le mélange de deux gaz, il se produit sous l'appareil un phénomène de synthèse le rendant invisible au moyen d'une couche nébuleuse. Son passage n'est à peine perceptible que par la projection de fines gouttelettes d'eau. Mais cette prodigieuse invention doit rester secrète et une rapide description nous en est faite vers la fin de l'ouvrage:

 

« Une masse sombre, grosse comme la tête, ayant l'apparence d'une minuscule dynamo, une boussole, cinq hélices dont la centrale était seule de grande dimension, une plaque de tôle, comme un gouvernail; le siège du conducteur, des fils métalliques et des câbles: voilà tout ce qu 'il vit! »


Le roman par la suite ne s'avère n'être plus qu'une succession de coups de théâtre, enlèvements, portes dérobées et une suite d'actes héroïques. A la fin, une course sera organisée et ce, dans l'espoir de démasquer le traître. Johnny Kleep, alias Jacques Davay chef de la bande internationale des « Red Hands » a volé une partie des plans du formidable appareil afin de les vendre à une puissance étrangère. Malgré son déguisement, le scélérat est démasqué, exposant sans vergogne à un public stupéfié, un prototype fort heureusement privé des derniers perfectionnements. Lors de la course le traître est suivi à bonne distance par Jean qui le neutralisera en plein air au moyen d'un formidable rayon électrique. Jacques Davay sera laissé pour mort sur un îlot abandonné entre la Sardaigne et la Tunisie.

 

Au final le roi du cuivre et sa fille retournent aux Amériques, Jean dévoile sa flamme et tandis que le yacht s'éloigne sur la mer immense, sur la côte une paire de jumelle est braquée sur eux. Un homme marqué d'horribles brûlures, jure entre ses dents : « Oui, j'ai perdu la première manche, mais gare à la seconde.... »

Une collection au charme désuet


Le roman se termine sur une suite possible et pour cause, l'éditeur annonce que l'épisode qui va suivre sera publié sous le titre: « Des yeux qui parlent», ouvrage qui, à ma connaissance reste absent de la prestigieuse collection de Méricant « Les Récits Mystérieux ».

 

Force est de constater que le roman de Louis d'Hée, tout comme «L'affolante minute » de G. Meirs, reste axé en grande partie sur le roman policier avec quelques notes de mystères et un élément conjectural dévoilé en fin de volume uniquement. Mais nous savons tous qu'il s'agit ici de l'apanage d'une grande partie des textes de l'époque et plus particulièrement de la fameuse et rare collection de Méricant.

 

Toutefois, l'auteur n'est pas avare de rebondissements sensationnels et nous révéle nous révèle l'aspect très violent et sanguinaire des « Red Hands » dont les membres n'hésitent à aucun moment de l'élimination souvent sommaire et brutales de sujets indésirables. Le suspense monte en puissance au fur et à mesure de l'épisode et il nous est possible de comprendre la nature exacte de l'invention pendant une bonne partie du roman.

 

Le sous-titre de la collection « Récits Mystérieux » trouve ici sa plaine signification: traces de pas fantôme, Mini-tornade aussi violente que rapide, fines gouttelettes tombant d'un ciel dégagé, cadavres volants à moitié carbonisé, câbles métalliques surgissant d'un ciel étoile et apparition subite d'hommes recouverts de combinaisons en caoutchouc, disparaissant le temps d'un clignement de paupière. Nous nous trouvons en présence d'un roman qui respecte à la lettre les éléments qui firent le succès de cette époque ou les bandes organisées détournaient les progrès de la science pour en faire une instrument criminel

 

Reste à imaginer avec plaisir une suite éventuelle, tout est possible avec un titre comme « Des Yeux qui Parlent » qui n'est pas sans nous rappeler un épisode des « Vampires ». Tout un programme!

A des degrés différents, cette collection, ma préférée entre toutes, est sans contexte pleine de surprises. Elle est le symbole de toute une époque et dont les titres au charme évident comme « La cité des suicidés » « L'affolante minute » ou « La Joconde retrouvée » sont le gage de savoureux moments de lecture.

Pour un récapitulatif complet des titres de la collection, cliquez sur l'image ci-jointe.

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Rejoignez le groupe des Savanturiers sur Facebook

Cliquez sur la photo

<< Nouvelle image avec texte >>

"A ma mort, je souhaite léguer mon corps à la science-fiction" Steven Wright. Acteur et réalisateur Américain

Découvrez cette nouvelle page entièrement consacrée à Henri Lanos

Cliquez sur l'image pour accéder à la page

Pour une Esquisse Bibliographique de Maurice Renard , Père du" Merveilleux Scientifique"

Maurice Renard Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Ici on aime l'aventure et les voyages extraordinaires

Un long métrage d'un jeune réalisateur qui fleure bon les séries d'antan

Cliquez sur l'image pour accéder au film

Derniers articles en ligne

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image"

"L'aviation: journal de bord"

Pour l'ire la nouvelle, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image.

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

 

Le Dieu sans nom "Le Dieu sans nom" pour lire l'article cliquez sur l'image
Ceux qui grattent la terre "Ceux qui grattent la terre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
L'ultramonde:Les dérailleurs "L'ultramonde: Les dérailleurs"
Seppuku Pour lire l'article , cliquez sur l'image
Charogne Tango Pour lire l'article cliquez sur l'image
Je suis le sang "Je suis le Sang" Pour lire l'article cliquez sur l'image
les 81 Frères "Les 81 Frères" pour accéder à l'article; cliquez sur l'image
Henri Lanos Cliquez sur l'image pour acéder à l'album photo
Pour lire l'article cliquez sur l'image
Henri Lanos Pour accéder à l'album photo, cliquez sur l'image
"Feuillets de Cuivre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Zigomar Pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Archéobibliographie Pour lire l'article cliquez sur l'image
Bestiaire humain Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
les damnés de l'asphalte "Les damnés de l'asphalte de Laurent Whale" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Dimension merveilleux scientifique Cliquez sur l'image pour lire l'article
La conquete de la lune "La conquete de la lune" Cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
ça n'avance pas Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
L'ultramonde Cliquez sur l'image pour lire l'article
Pluie de plomb sur Pluton Pour lire l'article cliquez sur l'image
Soviets sur Saturne Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Si les petits devenaient grands "Si les petits devenaient grands" pour lire l'article, cliquez sur l'image
Jules Verne et Henri Lanos Cliquez sur l'image pour lire l'article
les cités futures "Les villes du futur" Cliquez sur l'image pour lire l'article
Chez les martiens "Chez les martiens" Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Le petit robinson "Avons-nous des petits cousins de la famille du système solaire?" Cliquez pour lire l'article
Les habitants de la lune "Les habitants de la lune" pour lire l'article cliquez sur l'image
Le petit Robinson "Etres étranges, fols de la science et du rêve" pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le fer qui meurt" Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
Lisez moi aventures "Lisez moi Aventures" collection Tallandier: Petit récapitulatif
King Kong Pour lire l'article cliquez sur l'image
Voyages en profondeur Pour lire l'article cliquez sur l'image
Sans fil Martien "La fumisterie du sans fil Martiens" pour lire l'article cliquez sur l'image
Barry Barrison Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Les dossiers secrets de Harry Dickson" pour lire l'article cliquez sur l'image
Lanos "Quand le dormeur s'éveillera" Pour accéder à l'album photo cliquez sur l'image
Le triangle rouge "Le triangle rouge" pour lire le texte cliquez sur l'image
les yeux de la japonaise "Les yeux de la Japonaise" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Mammonth & Béhémoth "Mammonth & & Béhémoth" pour lire la nouvelle de Paul Vibert, cliquez sur l'image
Revoir Rome Pour accéder au lien cliquez sur l'image
"Sur le mur" de Marcel Roland cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
Le secret de Sâ "Le secret de Sâ" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Naissance d'un quatriéme continent Pour lire l'article cliquez sur l'image
Les animaux perfectionnés Robida Pour accéder à lhistoire cliquez sur l'image
"Le coup de coeur du moi", cliquez sur l'image
L'horreur des altitudes "L'horreur des altitudes" Cliquez sur l'image pour acceder à l'album photo
Stoner Road Le "Coup de coeur du moi" pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Devambez , album photo pour "Les condamnés à mort" cliquez sur l'image
"Aventures d'un voyageur qui explora le temps" "Aventures d'un voyageur qui explora le temps" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"La guerre vue des autres planétes" Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
"Les surprises du Dr Chapman"Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Comment Londres fut englouti il y a neuf ans" pour lire le texte cliquez sur l'image
"Quand nous aurons des ailes"pour lire l'article cliquez sur l'image
"L'homme qui prétendait ressusciter les morts" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
L'arbre charnier "L'arbre charnier" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Paris à l'Américaine" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Les services que pourront rendre les balons dirigeables "Les services que pourront rendre les ballons dirigeables" Une histoire sans paroles.Clignez sur l'image pour accéder aux vignettes
Le dernier homme de son espéce "Le dernier homme de son espéce" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Aérobus et radium "Aérobus et Radium" cliquez surl'image pour lire l'article
Pierrot dans la lune Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
François de Nion "La dépéche de Mars" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"L'ile des vaisseaux perdus" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Le tunnel de Gibraltar Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Le Cauchemar" de Edmond Rostand.Cliquez sur l'image pour lire le texte
"L'ether alpha" de Albert Bailly Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le monstre de Partridge Creek" "Le monstre de Partridge Creek" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"Si les monstres antédiluviens revenaient sur la terre" cliquez sur l'image pour lire l'article
Aux origines du "Merveilleux scientifique"
"Voyons nous le monde tel qu'il est" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le mystére du château de Bréfailles" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"La grande pluie" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Paris envahi par un fléau inconnu" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Les monstres minuscules" pour lire l'article cliquez sur l'image
Pour lire la nouvelle inédite de Gustave Le Rouge, cliquez sur l'image
Pour accéder a l'article cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
"L'arbre mangeur d'homme" Cliquez sur l'image pour lire l'article
"Seul au monde ? " Cliquez sur l'image pour lire l'article.
"La guerre des mondes" version audio.Cliquez sur l'image pour accéder au lien.
Cliquez sur l'image pour voir les illustrations
"Nymphée" de Rosny Ainé ou "L'homo Aquaticus".Pour lire l'article cliquez sur l'image

Un site consacré à J.H.Rosny

Cliquez sur l'image

« L'amicale des amateurs de nids à poussière » Un autre site incontournable

Cliquez sur l'image pour accéder au site

Découvrez un éditeur de fascicules unique en son genre

Cliquez sur l'image pour accéder au lien

A lire en ce moment

Le Visage Vert Pour accéder au lien, cliquez sur l'image
Rétro Fictions Pour accéder au lien ,cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image por accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Mini Galerie