« Avietta » Une Bien Curieuse « Nageuse Aérienne » Par Henry De La Tombelle

Imprimerie Michelet. Sarlat.1938.103 pages.

 

Un beau matin un paysan découvre dans les branches d'un chêne une enfant abandonnée. Lors du sauvetage, celle-ci manque de tomber mais par un phénomène tout à fait incroyable, le petit être ne tombe pas lourdement sur le sol, mais vient à se poser délicatement, telle une feuille décrochée de l'arbre, aux pieds de l'homme abasourdi. De retour au village, tout le monde est alors charmé par cet « ange » venu du ciel, et décide de l'adopter. Elle portera le doux nom de « Avietta » Toutefois comme un commun accord, nul ne devra divulguer ce formidable secret. Le temps passe et notre petit « plus léger que l'air » perfectionne son style pour devenir une véritable spécialiste du crawl aérien. Malheureusement, il existe toujours un fruit pourri dans le panier et un des habitants, peu scrupuleux, divulgue aau monde l'existence de cette merveille de la nature. La presse, les scientifiques, les cinéastes, tout le monde se précipite dans ce lieu hors du temps, afin de contempler ce prodige et de pouvoir en tirer un maximum de profit. Avietta apeurée décide de prendre le large, d'une façon quelque peu maladroite et sera aussitôt capturée. Comme on ne laisse pas un tel oiseau en liberté, elle sera enfermée dans une cage, certes dorée, mais dont la porte ferme à double tour. On vient alors l'admirer comme une bête curieuse, une aberration de la nature, un phénomène de foire. Un des geôliers, charmé par sa beauté et ne voulant pas être le complice d'une telle ignominie, va lui ouvrir la porte de la liberté. Une horrible partie de chasse s'ouvre alors. Une foule de prétendants en mal d'amour, organisent une bien singulière traque aérienne, afin de conquérir le cœur d'un si magnifique volatile : Il y eut « Fulgur » et sa machine volante à pédale, »Robur » un conquérant en herbe, adepte des biscotos avec son avion actionné à la force des bras, »Idéo » et son planeur, « Sylphise »......Et bien d'autres encore. Mais leur échec fut à la mesure de leur projet insensé et tous périrent écrasés qui dans l'herbe ou contre un rocher. De son coté, « Avietta » frôlée de si prés par les « ailes du désir », décide de trouver refuge à proximité d'une chaumière. Le propriétaire, un modeste paysan ignorant tout du secret de la belle, l'accueillit avec toute la simplicité des petites gens. Elle voulait connaître l'amour, mais cet être au cœur si pur, aux gestes si délicats, fut probablement impressionné par les ardeurs d'un homme voué depuis longtemps à l'abstinence. L'histoire ne nous le dira pas mais il n'empêche qu'elle s'envole et que personne ne la revit jamais. Rêve ou réalité ? Fut-elle la cristallisation soudaine des rêves et des désirs de chacun, subissant depuis fort longtemps la pression douloureuse et continue de la réalité. Phantasmes des hommes qui sur terre regardent avec des yeux d'envies évoluer les gracieux volatiles ? Ils diront alors que c'était un mirage, une hallucination collective. Seuls les poètes clameront les louanges de cette « Avietta » proclamant haut et fort la réalité de son existence.

Amnes, l'homme à la mémoire inversée.


A sa naissance, Amnes semblait un enfant comme tous les autres et pourtant...Au fil des mois et des années, parents et proches remarquèrent une « différence ». Il lui était en effet impossible d'apprendre la lecture, alors qu'il avait l'usage du langage ; ne reconnaissait ni ses parents, ni les lieux et les objets familiers. La famille s'inquiète d'un éventuel retard intellectuel et l'inquiétude laisse place à l'incrédulité lorsqu'ils découvrent ses étranges facultés. Un don très maturel pour saisir spontanément le devenir de la matière : « Le fer devait rouiller, le bois pourrir et l'homme mourir ! ». La nature lui avait donné ce qu'il faut de mémoire à l'animal ou la plante pour durer et lui avait refusé la mémoire particulière qu'il faut à l'homme pour s'instruire. Elle développa pourtant en lui, cadeau suprême des dieux, le don prodigieux d'enregistrer l'avenir : Il était l'homme à la mémoire inversée ! Point d'images du passé n'encombraient son cerveau, seulement les redoutables visons de l'avenir.

Il eut un jour la vision d'une femme avec qui, il connaîtrait les délices de l'amour et cette image le hanta. Non pas pour l'acte qu'il allait accomplir, mais de l'importance de cette créature sur sa destinée. Le temps passa, pimenté de quelques péripéties liées à son étrange faculté, surhomme oblige, jusqu'au jour où il rencontra la fameuse Lucette. Sa vision « captée » depuis déjà longtemps, se révéla exacte et de l'union de se tendre amour, comme délivré de son lourd fardeau, sa malédiction, il perdit son incroyable don, tout en retrouvant celle, Ô ! Combien misérable et commune à tous les hommes : La mémoire. Il vit au fond des yeux de Lucette les vestiges de son passé et de sa trahison avec un autre. Lui qui espérait tant dans sa loyauté, sa pureté. Cet homme, lui avait volé le peu de conviction qu'il avait en l'humanité. La mémoire voyait en arrière de lui, aussi clair qu'au travers d'un cristal. Mais derrière cette transparence, à la limpidité douteuse, il distingua cette bête monstrueuse : La jalousie. En deux années il dilapida la fortune amassée grâce à son talent. Comme il avait entre temps, apprit à lire écrire et compter, une petit place de comptable lui échut dans une modeste entreprise de province. L'homme qui faillit un instant posséder la foudroyante intuition de l'éternité du temps, aligne des chiffres au fond d'une salle obscure et laide.

« Connaissant l'avenir, Amnes n'était en possession que d'un fragment du réel inerte et froid , tandis que les infirmes que nous sommes ont inventé,eux, de poétiser la réalité (qu'ils ignorent), en la transformant en je ne sais quoi de faux mais de grand qu'ils appellent : Vérité. »


Cette petite plaquette probablement tirée à compte d'auteur, s'approche plus de l'histoire merveilleuse que de la pure science fiction, bien que la thématique du second texte lui appartienne corps et âme mais..... Car il y a toujours un mais dans notre domaine, l'auteur s'enlise trop souvent dans de sombres histoires philosophiques et pour notre plus grand désespoir, sentimentales. Dommage car la thématique du « surhomme » dans « Amnes », pouvait aboutir sur une nouvelle vraiment intéressante, d'autant plus que cette faculté de « mémoire inversée » était tout à fait originale et jamais abordée dans cette littérature. L'auteur, une fois n'est pas coutume, n'a pas versé dans la facilité en terminant son récit par le classique « ce n'était qu'un rêve », il assume jusqu'au bout le pouvoir extraordinaire du héros, un don bien réel (souvenez vous du roman « Jean Arlog, le premier surhomme » analysé sur les pages de ce site) qui n'est pas le fruit de l'imagination. Cependant, De la Tombelle ne voudra pas trop forcer le destin de Amnes, préférant lui attribuer un statut d'être humain classique, faible et vulnérable et dont la faiblesse de cœur le ramènera à des normes bien insignifiantes Son destin hélas, basculera tout comme Avietta, le jour où son cœur deviendra plus fort que sa raison.

Voilà pourquoi, en dépit d'une trame véritablement conjecturale et d'une thématique particulièrement passionnante, l'amour une fois de plus vient tout gâcher,avec un auteur préférant une explication rationnelle et sentimentale, en misant sur le fait que son lectorat sera beaucoup plus sensible à une histoire d'amour, qu'à une histoire extravagante ( bien que souvent les deux ne soient pas incompatibles). L'imagination encore et toujours sacrifié sur l'autel de la logique et des sentiments
Manque d'inspiration, ce qui ne semble pas être le cas,peur d'aller trop loin et de rebuter les lecteurs? Avec « Amnes » Henry de la Tombelle était « à deux doigts » non pas de la fin du monde, mais de nous livrer une longue nouvelle vraiment originale s'il avait pris la peine de développer jusqu'au bout les tenants et les aboutissants de cette incroyable faculté. Il n'exploitera hélas pas à fond cette thématique si passionnante du surhomme, bien que déjà traitée avec brio: « Caresco surhomme » de André Couvreur, « Le sceptre volé aux hommes » de H.J.Proumen, « Trois ombres sur Paris » de H.J. Magog et le trop peu connu « Les chasseurs d'hommes » de R.Thevenin. Tout en utilisant un format( la nouvelle) lui permettant d'éviter d'interminables longueurs pour ne se consacrer qu'au thème de l'être supérieur.

Mais ne soyons pas trop injuste avec nos pères, l'important n'est-il pas de participer, et dans ce domaine, l'auteur vient d'apporter une nouvelle pierre à notre édifice,

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Rejoignez le groupe des Savanturiers sur Facebook

Cliquez sur la photo

<< Nouvelle image avec texte >>

"A ma mort, je souhaite léguer mon corps à la science-fiction" Steven Wright. Acteur et réalisateur Américain

Découvrez cette nouvelle page entièrement consacrée à Henri Lanos

Cliquez sur l'image pour accéder à la page

Pour une Esquisse Bibliographique de Maurice Renard , Père du" Merveilleux Scientifique"

Maurice Renard Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Ici on aime l'aventure et les voyages extraordinaires

Un long métrage d'un jeune réalisateur qui fleure bon les séries d'antan

Cliquez sur l'image pour accéder au film

Derniers articles en ligne

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image"

"L'aviation: journal de bord"

Pour l'ire la nouvelle, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image.

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

 

Le Dieu sans nom "Le Dieu sans nom" pour lire l'article cliquez sur l'image
Ceux qui grattent la terre "Ceux qui grattent la terre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
L'ultramonde:Les dérailleurs "L'ultramonde: Les dérailleurs"
Seppuku Pour lire l'article , cliquez sur l'image
Charogne Tango Pour lire l'article cliquez sur l'image
Je suis le sang "Je suis le Sang" Pour lire l'article cliquez sur l'image
les 81 Frères "Les 81 Frères" pour accéder à l'article; cliquez sur l'image
Henri Lanos Cliquez sur l'image pour acéder à l'album photo
Pour lire l'article cliquez sur l'image
Henri Lanos Pour accéder à l'album photo, cliquez sur l'image
"Feuillets de Cuivre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Zigomar Pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Archéobibliographie Pour lire l'article cliquez sur l'image
Bestiaire humain Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
les damnés de l'asphalte "Les damnés de l'asphalte de Laurent Whale" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Dimension merveilleux scientifique Cliquez sur l'image pour lire l'article
La conquete de la lune "La conquete de la lune" Cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
ça n'avance pas Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
L'ultramonde Cliquez sur l'image pour lire l'article
Pluie de plomb sur Pluton Pour lire l'article cliquez sur l'image
Soviets sur Saturne Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Si les petits devenaient grands "Si les petits devenaient grands" pour lire l'article, cliquez sur l'image
Jules Verne et Henri Lanos Cliquez sur l'image pour lire l'article
les cités futures "Les villes du futur" Cliquez sur l'image pour lire l'article
Chez les martiens "Chez les martiens" Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Le petit robinson "Avons-nous des petits cousins de la famille du système solaire?" Cliquez pour lire l'article
Les habitants de la lune "Les habitants de la lune" pour lire l'article cliquez sur l'image
Le petit Robinson "Etres étranges, fols de la science et du rêve" pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le fer qui meurt" Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
Lisez moi aventures "Lisez moi Aventures" collection Tallandier: Petit récapitulatif
King Kong Pour lire l'article cliquez sur l'image
Voyages en profondeur Pour lire l'article cliquez sur l'image
Sans fil Martien "La fumisterie du sans fil Martiens" pour lire l'article cliquez sur l'image
Barry Barrison Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Les dossiers secrets de Harry Dickson" pour lire l'article cliquez sur l'image
Lanos "Quand le dormeur s'éveillera" Pour accéder à l'album photo cliquez sur l'image
Le triangle rouge "Le triangle rouge" pour lire le texte cliquez sur l'image
les yeux de la japonaise "Les yeux de la Japonaise" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Mammonth & Béhémoth "Mammonth & & Béhémoth" pour lire la nouvelle de Paul Vibert, cliquez sur l'image
Revoir Rome Pour accéder au lien cliquez sur l'image
"Sur le mur" de Marcel Roland cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
Le secret de Sâ "Le secret de Sâ" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Naissance d'un quatriéme continent Pour lire l'article cliquez sur l'image
Les animaux perfectionnés Robida Pour accéder à lhistoire cliquez sur l'image
"Le coup de coeur du moi", cliquez sur l'image
L'horreur des altitudes "L'horreur des altitudes" Cliquez sur l'image pour acceder à l'album photo
Stoner Road Le "Coup de coeur du moi" pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Devambez , album photo pour "Les condamnés à mort" cliquez sur l'image
"Aventures d'un voyageur qui explora le temps" "Aventures d'un voyageur qui explora le temps" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"La guerre vue des autres planétes" Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
"Les surprises du Dr Chapman"Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Comment Londres fut englouti il y a neuf ans" pour lire le texte cliquez sur l'image
"Quand nous aurons des ailes"pour lire l'article cliquez sur l'image
"L'homme qui prétendait ressusciter les morts" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
L'arbre charnier "L'arbre charnier" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Paris à l'Américaine" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Les services que pourront rendre les balons dirigeables "Les services que pourront rendre les ballons dirigeables" Une histoire sans paroles.Clignez sur l'image pour accéder aux vignettes
Le dernier homme de son espéce "Le dernier homme de son espéce" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Aérobus et radium "Aérobus et Radium" cliquez surl'image pour lire l'article
Pierrot dans la lune Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
François de Nion "La dépéche de Mars" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"L'ile des vaisseaux perdus" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Le tunnel de Gibraltar Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Le Cauchemar" de Edmond Rostand.Cliquez sur l'image pour lire le texte
"L'ether alpha" de Albert Bailly Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le monstre de Partridge Creek" "Le monstre de Partridge Creek" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"Si les monstres antédiluviens revenaient sur la terre" cliquez sur l'image pour lire l'article
Aux origines du "Merveilleux scientifique"
"Voyons nous le monde tel qu'il est" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le mystére du château de Bréfailles" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"La grande pluie" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Paris envahi par un fléau inconnu" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Les monstres minuscules" pour lire l'article cliquez sur l'image
Pour lire la nouvelle inédite de Gustave Le Rouge, cliquez sur l'image
Pour accéder a l'article cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
"L'arbre mangeur d'homme" Cliquez sur l'image pour lire l'article
"Seul au monde ? " Cliquez sur l'image pour lire l'article.
"La guerre des mondes" version audio.Cliquez sur l'image pour accéder au lien.
Cliquez sur l'image pour voir les illustrations
"Nymphée" de Rosny Ainé ou "L'homo Aquaticus".Pour lire l'article cliquez sur l'image

Un site consacré à J.H.Rosny

Cliquez sur l'image

« L'amicale des amateurs de nids à poussière » Un autre site incontournable

Cliquez sur l'image pour accéder au site

Découvrez un éditeur de fascicules unique en son genre

Cliquez sur l'image pour accéder au lien

A lire en ce moment

Le Visage Vert Pour accéder au lien, cliquez sur l'image
Rétro Fictions Pour accéder au lien ,cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image por accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Mini Galerie