« La Cellule De La Mort » de P.Straitur: Le Rayon De La Foi…

Roman de Pierre Straitur. Editions Fleurus. Collection « Cœur vaillant » .1947. (Bulletin des amateurs d'anticipation ancienne et de littérature fantastique N° 28. Juin 2002)

 

Jean Prot , génial inventeur et Parisien de surcroît, vient de mettre au point une arme révolutionnaire : La cellule de la mort ! Celle-ci est capable de produire un rayon terrifiant plus connu sous le nom de « onde de la mort ». A petites doses, elle assomme ses victimes, en tournant un petit peu plus le bouton : C'est la muerte !

Mais tout ceci serait d'une banalité affligeante, si entre autre qualité, il ne possédait pas celle de stopper net tous les véhicules, qu'ils soient électriques ou à essence. En bon patriote, le savant offre ses services à la défense nationale, qui va ainsi lui débloquer un budget colossal. A court terme, l'objectif sera de construire un engin possédant un rayon d'action de 50 Kms, mais également de produire un blindage spécial afin de protéger nos propres véhicules. Pour cette formidable entreprise, le professeur trouvera une aide précieuse en la personne de Pierre Bonal, un brillant polytechnicien. Orphelin, ce dernier sera adopté par Prot, histoire de livrer un passage riche en cascades lacrymales.

Mais dans l'ombre comme il se doit, une autre grande puissance complote et s'organise : « La ligue universelle révolutionnaire internationale », dont le mot d'ordre est « Partout et nulle part ». Forte d'un réseau aux multiples ramifications, véritable pieuvre dont les tentacules s'étendent sur toute l'Europe, son unique désir est de s'approprier la formidable invention. Dépêchant deux agents « Poltok » et « Koutak » dans une tentative des plus audacieuse, la mission se soldera par un échec cuisant, éveillant ainsi l'attention de ses adversaires. Le temps passe, trois appareils vont être construit dans le plus grand secret.

Les premiers tests sont plus que concluants. Postés sur la tour Eiffel, les deux savants, sous le regard ébahi de l'état major, parviennent à immobiliser un bataillon de chars et à clouer au sol toute une escadrille. Les militaires exultent, la machine est opérationnelle sans compter qu'on leur livre en plus une cote de maille ultra légère pouvant protéger hommes et matériel. Hélas, profitant de l'euphorie générale et d'une baisse de la sécurité, la « LURI » capture nos deux inventeurs. Ils se retrouvent ainsi prisonniers à 100 mètres de profondeur prés du massif de la Sainte Baume. Trop de pression ou folie passagère ? Prot change son fusil d'épaule et se rallie à la cause des gredins.

Peut-être se laisse t-il facilement influencer par ses ravisseurs qui lui affirment que les intentions de l'état était de se débarrasser d'eux une fois l'invention entre leurs mains. Les savants sont de grands naïfs, les bandits touchent sa corde sensible et lui affirment qu'ils utiliseront sa machine pour le bien de l'humanité. Mais le but véritable est tout autre, ils veulent tout simplement lui faire fabriquer un appareil suffisamment puissant pour attaquer la capitale en immobilisant dans un premier temps, tous ces moyens de locomotion. Un troisième ingénieur va donc se joindre à eux, pour accélérer la fabrication de l'appareil.

Au départ Bonal voit tout cela d'un mauvais œil, pour finalement se laisser amadouer par le sympathique petit nouveau. Un rapport de confiance s'installe entre les deux hommes et un jour Rapten décide enfin à se confier. Destiné à une brillante carrière celui-ci avait un terrible défaut : Le jeux. Il lui fallait de ce fait de l'argent dans les plus brefs délais et se laisse donc convaincre par les propositions de la « LURE ».C'est une homme bon qui se dévoile ainsi et pour gagner le prix de sa rédemption, il se décide à aider Robert à s'évader. Ils s'occuperont du Professeur plus tard, car sa confusion risque de porter préjudice à la mission La fuite se fera par une rivière souterraine, peu gardée et facilement accessible .

Après maintes péripéties, les évadés débouchent dans une immense grotte sur un plateau proche de la Sainte Victoire. Les autorités seront aussitôt alertées, mais il va falloir « jouer serré » car Jean est toujours captif. Des hommes de l'espionnage Français repèrent rapidement la cache des bandits qui utilisent une ferme comme quartier général. Afin de ne pas éveiller l'attention et s'approcher du professeur, les deux hommes se font passer pour des Américains, représentants en machines agricoles. Bonal sera vite démasqué, ficelé et conduit, une cagoule sur la tête, dans le laboratoire de son père adoptif. Profitant de la confusion de savant un des malfrats fait croire à Prot que l'homme cagoulé est un opposant à sa merveilleuse invention. Naïf, il va prendre la mouche et décide de tester son invention sur un être vivant.

Fort heureusement l'armée va se ressaisir et donner l'assaut de la ferme,invulnérable grâce à son équipement spécial. Un commando pénètre dans le « labo »....trop tard ! le décharge vient de fuser sur la malheureuse victime. Par un coup du sort incroyable, le rayon était trop faiblement dosé et la victime ne sera que légèrement commotionnée. En découvrant son nouveau fils, le savant manque de succomber à une crise cardiaque.

Au final, tout est bien qui finie bien, une médaille sera décernée à chacun des protagonistes, les « Luristes » sont condamnés à « perpette », Pierre reçoit l'ordre de la nation, Jean la légion d'honneur : le gouvernement n'est vraiment pas rancunier...remarquez elle est décernée à des sportifs alors.... Terminons par cette phrase hautement profonde sans laquelle le roman perdrait tout son charme et son attrait :

« Mais la plus grande récompense de Pierre fut d'avoir ramené à la foi et aux pratiques chrétiennes de leur enfance.Jean Prot et Yves Rapten. La croix avait vaincu le rayon de la mort. Elle les avait rassemblés pour toujours autour de celui qui a dit « ceux qui ont confiance en moi, ne périront pas, ils triompheront même de la mort »

Scouts toujours!


Ce roman est un véritable sommet de l'endoctrinement catholico patriotique, plein à raz bord de bons sentiments religieux et d'un permanent esprit de « bon petit scout » qui ne vient pas arranger les choses. Le modèle exemplaire de ces publications d'après guerre dont le but était de polir les cervelles malléables de nos chers petits enfants. Il ne faut pas s'étonner à la lecture de telles monstruosités, que certains ouvrages furent mis au ban (Les aventures de « Fantax » qui viennent juste d'être rééditées et dont je vous parlais dans un billet précédent), car jugés déstabilisants et trop pernicieux pour l'épanouissement d'une jeunesse pure et vierge de toutes pensées malsaines.

Seule la foi et le patriotisme avaient un droit de regard sur l'imagination de ces jeunes lecteurs. Une époque où il ne fallait pas rigoler avec la censure qui, dans les publications destinées aux adolescents, passait au pilori tout ce qui n'était pas conforme aux valeurs judéo-chrétienne. En résumé une mise à plat et un modelage uniforme de toute une génération que l'on voudrait exemplaire. Il y aurait beaucoup à dire sur cette époque ou la soi-disant « bonne morale » voulait tout interdire, tout contrôler par des méthodes allant à l'encontre des libertés de chacun.

Bon d'accord en ouvrant un ouvrage avec un titre de collection pareil, je n'ai eu que ce que je méritais...mais tout de même, l'ouvrage est un véritable lavage de cerveau. Prenons le professeur par exemple :

« Vous avez raison Pierre, beaucoup de science m'a prouvé que dieu existe, je n'en avais jamais douté du reste, mais maintenant je crois, je vois, je suis certain que sa bonté m'assiste par sa providence »

A chaque page nous avons droit à un sermon ou à un personnage larmoyant face aux bonnes actions que chacun fait, et je passe sous silence la flamme patriotique qui anime l'ensemble des chapitres.

Que retiendrons nous de cet ouvrage, car il faut tout de même lui accorder quelques petites qualités, aussi minimes soient-elles. Un rayon qui paralyse les moteurs pouvant si besoin est de tuer son monde, une association internationale dont seul le nom original peut nous faire sourire malgré leur fâcheuse tendance à saluer comme les nazis. Dommage, l'auteur nous liquide tout cela en l'espace d'un chapitre, car il ne faudrait surtout pas générer un semblant de fascination pour l'incarnation du mal, aussi passionnante soit-elle. Au contraire la seule véritable bonne parade est de vouloir nous faire avaler que « le mal aussi puissant soit-il ne peut rien face à la détermination de la foi » Ce n'est plus un roman, c'est une véritable croisade !

Remarquez moi je n'ai rien contre la bonne morale mais à trop vouloir s'en servir pour se donner bonne conscience (le roman fut rédigé après la guerre, ne l'oublions pas) il se dégage de tout cela un petit je ne sais quoi de malsain. Finalement il n'y a pas que le rayon qui soit mortel dans ce roman.

Allez les p'tits gars, vive la France...catholique comme il se doit !

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Rejoignez le groupe des Savanturiers sur Facebook

Cliquez sur la photo

<< Nouvelle image avec texte >>

"A ma mort, je souhaite léguer mon corps à la science-fiction" Steven Wright. Acteur et réalisateur Américain

Découvrez cette nouvelle page entièrement consacrée à Henri Lanos

Cliquez sur l'image pour accéder à la page

Pour une Esquisse Bibliographique de Maurice Renard , Père du" Merveilleux Scientifique"

Maurice Renard Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Ici on aime l'aventure et les voyages extraordinaires

Un long métrage d'un jeune réalisateur qui fleure bon les séries d'antan

Cliquez sur l'image pour accéder au film

Derniers articles en ligne

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image"

"L'aviation: journal de bord"

Pour l'ire la nouvelle, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image.

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

 

Le Dieu sans nom "Le Dieu sans nom" pour lire l'article cliquez sur l'image
Ceux qui grattent la terre "Ceux qui grattent la terre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
L'ultramonde:Les dérailleurs "L'ultramonde: Les dérailleurs"
Seppuku Pour lire l'article , cliquez sur l'image
Charogne Tango Pour lire l'article cliquez sur l'image
Je suis le sang "Je suis le Sang" Pour lire l'article cliquez sur l'image
les 81 Frères "Les 81 Frères" pour accéder à l'article; cliquez sur l'image
Henri Lanos Cliquez sur l'image pour acéder à l'album photo
Pour lire l'article cliquez sur l'image
Henri Lanos Pour accéder à l'album photo, cliquez sur l'image
"Feuillets de Cuivre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Zigomar Pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Archéobibliographie Pour lire l'article cliquez sur l'image
Bestiaire humain Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
les damnés de l'asphalte "Les damnés de l'asphalte de Laurent Whale" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Dimension merveilleux scientifique Cliquez sur l'image pour lire l'article
La conquete de la lune "La conquete de la lune" Cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
ça n'avance pas Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
L'ultramonde Cliquez sur l'image pour lire l'article
Pluie de plomb sur Pluton Pour lire l'article cliquez sur l'image
Soviets sur Saturne Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Si les petits devenaient grands "Si les petits devenaient grands" pour lire l'article, cliquez sur l'image
Jules Verne et Henri Lanos Cliquez sur l'image pour lire l'article
les cités futures "Les villes du futur" Cliquez sur l'image pour lire l'article
Chez les martiens "Chez les martiens" Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Le petit robinson "Avons-nous des petits cousins de la famille du système solaire?" Cliquez pour lire l'article
Les habitants de la lune "Les habitants de la lune" pour lire l'article cliquez sur l'image
Le petit Robinson "Etres étranges, fols de la science et du rêve" pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le fer qui meurt" Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
Lisez moi aventures "Lisez moi Aventures" collection Tallandier: Petit récapitulatif
King Kong Pour lire l'article cliquez sur l'image
Voyages en profondeur Pour lire l'article cliquez sur l'image
Sans fil Martien "La fumisterie du sans fil Martiens" pour lire l'article cliquez sur l'image
Barry Barrison Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Les dossiers secrets de Harry Dickson" pour lire l'article cliquez sur l'image
Lanos "Quand le dormeur s'éveillera" Pour accéder à l'album photo cliquez sur l'image
Le triangle rouge "Le triangle rouge" pour lire le texte cliquez sur l'image
les yeux de la japonaise "Les yeux de la Japonaise" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Mammonth & Béhémoth "Mammonth & & Béhémoth" pour lire la nouvelle de Paul Vibert, cliquez sur l'image
Revoir Rome Pour accéder au lien cliquez sur l'image
"Sur le mur" de Marcel Roland cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
Le secret de Sâ "Le secret de Sâ" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Naissance d'un quatriéme continent Pour lire l'article cliquez sur l'image
Les animaux perfectionnés Robida Pour accéder à lhistoire cliquez sur l'image
"Le coup de coeur du moi", cliquez sur l'image
L'horreur des altitudes "L'horreur des altitudes" Cliquez sur l'image pour acceder à l'album photo
Stoner Road Le "Coup de coeur du moi" pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Devambez , album photo pour "Les condamnés à mort" cliquez sur l'image
"Aventures d'un voyageur qui explora le temps" "Aventures d'un voyageur qui explora le temps" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"La guerre vue des autres planétes" Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
"Les surprises du Dr Chapman"Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Comment Londres fut englouti il y a neuf ans" pour lire le texte cliquez sur l'image
"Quand nous aurons des ailes"pour lire l'article cliquez sur l'image
"L'homme qui prétendait ressusciter les morts" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
L'arbre charnier "L'arbre charnier" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Paris à l'Américaine" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Les services que pourront rendre les balons dirigeables "Les services que pourront rendre les ballons dirigeables" Une histoire sans paroles.Clignez sur l'image pour accéder aux vignettes
Le dernier homme de son espéce "Le dernier homme de son espéce" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Aérobus et radium "Aérobus et Radium" cliquez surl'image pour lire l'article
Pierrot dans la lune Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
François de Nion "La dépéche de Mars" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"L'ile des vaisseaux perdus" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Le tunnel de Gibraltar Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Le Cauchemar" de Edmond Rostand.Cliquez sur l'image pour lire le texte
"L'ether alpha" de Albert Bailly Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le monstre de Partridge Creek" "Le monstre de Partridge Creek" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"Si les monstres antédiluviens revenaient sur la terre" cliquez sur l'image pour lire l'article
Aux origines du "Merveilleux scientifique"
"Voyons nous le monde tel qu'il est" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le mystére du château de Bréfailles" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"La grande pluie" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Paris envahi par un fléau inconnu" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Les monstres minuscules" pour lire l'article cliquez sur l'image
Pour lire la nouvelle inédite de Gustave Le Rouge, cliquez sur l'image
Pour accéder a l'article cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
"L'arbre mangeur d'homme" Cliquez sur l'image pour lire l'article
"Seul au monde ? " Cliquez sur l'image pour lire l'article.
"La guerre des mondes" version audio.Cliquez sur l'image pour accéder au lien.
Cliquez sur l'image pour voir les illustrations
"Nymphée" de Rosny Ainé ou "L'homo Aquaticus".Pour lire l'article cliquez sur l'image

Un site consacré à J.H.Rosny

Cliquez sur l'image

« L'amicale des amateurs de nids à poussière » Un autre site incontournable

Cliquez sur l'image pour accéder au site

Découvrez un éditeur de fascicules unique en son genre

Cliquez sur l'image pour accéder au lien

A lire en ce moment

Le Visage Vert Pour accéder au lien, cliquez sur l'image
Rétro Fictions Pour accéder au lien ,cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image por accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Mini Galerie