« Irons-Nous Passer un Jour Nos Vacances Sur La Lune? »

Article paru dans la revue « Nos loisirs » N° 36. 7 septembre 1913

 

Depuis qu'il a redressé le torse et regardé autre chose que ses pieds dans les profondeurs des cavernes, l'homme a commencé à scruter la cime des arbres, puis celle des montagnes et, comme son imagination est sans limite ou presque, a finalement observé avec interrogation le ciel et les étoiles. Son premier objectif, fut comme le dirait un certain Hergé, la lune et depuis elle n'a eu cesse d'intriguer et de terrifier même, nos misérables existences. Elle fut source des hypothèses les plus invraisemblables, des divagations les plus improbables, on lui prêta une civilisation composée d'étranges créatures. Avec ce petit intermède scientifique qui, j'en suis certain, ravira nos lecteurs, preuve en est que les esprits imaginatifs ne manquaient de solution pour aller rendre une petite visite à nos mystérieux et invisibles voisins. Encore une théorie des plus distrayante qui use de raccourcis aussi amusants qu'invraisemblables.....l'ombre de la Cavorite et de la Répulsite n'est pas loin!

Nous irons peut-être un jour passer nos vacances dans la lune


Les rêves de Jules Verne et de Wells, à la veille de se réaliser. Vénus, Mars, la lune et autres mondes à la portée des voyageurs blasés sur les beautés de notre petite planète, voilà ce que verra sans doute la génération de demain.

Nous avons accoutumé de nous émerveiller sur nos propres progrès et il faut avouer que les découvertes scientifiques, surtout depuis un quart de siècle, nous y autorisent. Mais vous rencontrerez communément des pessimistes qui croient que le génie humain a fourni le maximum de son effort.

Ces gens-là ne croyaient pas à l'automobile : « De sales machines, puantes et geignantes qui s'arrêtent tous les cent mètres, quand elles ne tuent pas les passants. » Leur confiance dans l'aéroplane n'était pas plus grande et aujourd'hui encore quand on leur demande ce qu'ils pensent des progrès réalisés, ils vous disent froidement :

– Bon, c'est entendu, les autos marchent bien, les aéroplanes peuvent devenir pratiques, la télégraphie sans fil élargit chaque jour son champ d'action, etc., etc., mais l'époque des grandes inventions est terminée. Que voulez-vous découvrir maintenant?

- Les hommes ont conquis des territoires sauvages, inconnus, sous un soleil de feu ou dans les neiges éternelles, répond l'astronome Krauss Nield, ils iront maintenant conquérir d'autres mondes, en plein ciel et l'œuvre qu'ils ont accomplie jusqu'ici n'est qu'une petite chose infime comparée à celle qui s'offrira à eux.

M. Krauss Nield n'est pas le premier venu. La théorie qu'il expose mérite donc de retenir l'attention. Membre de la « Royal Astronomical Society d'Angleterre », il dirigea en 1905, la mission scientifique installée à Burgos, eu Espagne, pour étudier l'éclipsé de soleil, comme il avait étudié celle de 1900 au cap Matifou en Algérie.

Le moyen préconisé par ce savant pour franchir les immenses espaces éthérés qui nous séparent des autres planètes est l'utilisation d'un gaz : le coronium. Ce gaz est tellement plus léger que l'air qu'un petit ballon d'enfant gonflé avec, suffirait à enlever un éléphant. C'est dire tout de suite le parti qu'on en pourrait tirer en l'appliquant à l'aérostation.

Qu'est-ce donc que le coronium?

Ce gaz se trouve autour du soleil, lui constituant une sorte d'enveloppe que l'on peut seulement observer au moment des éclipses. M. Krauss Nield a pu photographier cette espèce d'auréole à l'aide de plaques spéciales.

La grosse difficulté du problème consiste à se procurer du coronium. L'astronome espère que l'on y réussira un jour, car il doit en exister aussi dans l'atmosphère terrestre. Il s'agira de l'isoler pour pouvoir en tirer parti. Quand ce sera fait – et les découvertes scientifiques de ces dernières années permettent de croire que ce n'est nullement irréalisable – un voyage dans la lune ou à Vénus deviendra sans doute possible.

Le savant et ceux de ses amis qui s'intéressent à la question ont déjà défini dans ses grandes lignes, l'appareil qui permettra d'accomplir cette randonnée gigantesque.

C'est la réalisation de l'ingénieux rêve de Wells: Les premiers hommes dans la lune.

La machine volante construite en acier et d'une solidité exceptionnelle affectera la forme d'un poisson. Les voyageurs placés à l'intérieur et qui emporteront une réserve d'air liquéfié suffisante pour rester longtemps hors de notre atmosphère respirable, pourront actionner et diriger facilement la machine, laquelle ne différera pas sensiblement d'un aéroplane actuel.

A l'extérieur seront disposés de petits réservoirs contenant le gaz précieux et construits de telle sorte qu'ils pourront résister à toutes les pressions extérieures ou intérieures. La question du poids est totalement négligeable puisque le coronium ne pourrait entraîner à une vitesse fantastique un appareil extrêmement lourd. En raison même de la tendance qu'aura celui-ci à s'élever, il sera nécessaire de l'ancrer au sol avant son départ par un système offrant toutes les garanties de sécurité et qui reste à inventer.

Disons enfin que la puissance du coronium est telle que les explorateurs du ciel n'auraient pas à craindre de voir leur engin s'arrêter une fois franchie la couche d'air qui entoure notre planète. Leur randonnée continuerait dans l'éther.

Qui sait, si plus tard, nos descendants n'utiliseront pas l'engin de M. Krauss Nield pour émigrer en masse vers d'autres mondes ?...La terre se refroidit lentement et c'est peut-être dans les autres planètes comme Vénus qu'ira se perpétuer la race des petits hommes modifiée par les siècles.

Combien nous apparaîtront ridicules alors les guerres meurtrières que nous nous livrons pour nous disputer entre peuples quelques kilomètres carrés de territoire...

Les colonies des grands Etats seront des mondes éparpillés dans le ciel.

Et peut-être l'appareil de l'astronome Nield nous permettra-t-il aussi d'entrer enfin en relations avec les habitants de la planète Mars qui, depuis si longtemps – à ce que l'on croit –multiplient leurs signaux pour attirer notre attention.

On se plaît à attribuer à ces habitants de la planète voisine une civilisation plus développée que la nôtre. Quelles surprises ne nous révélerait pas un voyage chez eux !...

Mais cela c'est encore le rêve. Attendons sans trop de scepticisme que la science nous le transforme en réalité.

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Rejoignez le groupe des Savanturiers sur Facebook

Cliquez sur la photo

<< Nouvelle image avec texte >>

"A ma mort, je souhaite léguer mon corps à la science-fiction" Steven Wright. Acteur et réalisateur Américain

Découvrez cette nouvelle page entièrement consacrée à Henri Lanos

Cliquez sur l'image pour accéder à la page

Pour une Esquisse Bibliographique de Maurice Renard , Père du" Merveilleux Scientifique"

Maurice Renard Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Ici on aime l'aventure et les voyages extraordinaires

Un long métrage d'un jeune réalisateur qui fleure bon les séries d'antan

Cliquez sur l'image pour accéder au film

Derniers articles en ligne

"L'aviation: journal de bord"

Pour l'ire la nouvelle, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image.

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

 

Le Dieu sans nom "Le Dieu sans nom" pour lire l'article cliquez sur l'image
Ceux qui grattent la terre "Ceux qui grattent la terre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
L'ultramonde:Les dérailleurs "L'ultramonde: Les dérailleurs"
Seppuku Pour lire l'article , cliquez sur l'image
Charogne Tango Pour lire l'article cliquez sur l'image
Je suis le sang "Je suis le Sang" Pour lire l'article cliquez sur l'image
les 81 Frères "Les 81 Frères" pour accéder à l'article; cliquez sur l'image
Henri Lanos Cliquez sur l'image pour acéder à l'album photo
Pour lire l'article cliquez sur l'image
Henri Lanos Pour accéder à l'album photo, cliquez sur l'image
"Feuillets de Cuivre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Zigomar Pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Archéobibliographie Pour lire l'article cliquez sur l'image
Bestiaire humain Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
les damnés de l'asphalte "Les damnés de l'asphalte de Laurent Whale" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Dimension merveilleux scientifique Cliquez sur l'image pour lire l'article
La conquete de la lune "La conquete de la lune" Cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
ça n'avance pas Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
L'ultramonde Cliquez sur l'image pour lire l'article
Pluie de plomb sur Pluton Pour lire l'article cliquez sur l'image
Soviets sur Saturne Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Si les petits devenaient grands "Si les petits devenaient grands" pour lire l'article, cliquez sur l'image
Jules Verne et Henri Lanos Cliquez sur l'image pour lire l'article
les cités futures "Les villes du futur" Cliquez sur l'image pour lire l'article
Chez les martiens "Chez les martiens" Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Le petit robinson "Avons-nous des petits cousins de la famille du système solaire?" Cliquez pour lire l'article
Les habitants de la lune "Les habitants de la lune" pour lire l'article cliquez sur l'image
Le petit Robinson "Etres étranges, fols de la science et du rêve" pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le fer qui meurt" Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
Lisez moi aventures "Lisez moi Aventures" collection Tallandier: Petit récapitulatif
King Kong Pour lire l'article cliquez sur l'image
Voyages en profondeur Pour lire l'article cliquez sur l'image
Sans fil Martien "La fumisterie du sans fil Martiens" pour lire l'article cliquez sur l'image
Barry Barrison Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Les dossiers secrets de Harry Dickson" pour lire l'article cliquez sur l'image
Lanos "Quand le dormeur s'éveillera" Pour accéder à l'album photo cliquez sur l'image
Le triangle rouge "Le triangle rouge" pour lire le texte cliquez sur l'image
les yeux de la japonaise "Les yeux de la Japonaise" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Mammonth & Béhémoth "Mammonth & & Béhémoth" pour lire la nouvelle de Paul Vibert, cliquez sur l'image
Revoir Rome Pour accéder au lien cliquez sur l'image
"Sur le mur" de Marcel Roland cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
Le secret de Sâ "Le secret de Sâ" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Naissance d'un quatriéme continent Pour lire l'article cliquez sur l'image
Les animaux perfectionnés Robida Pour accéder à lhistoire cliquez sur l'image
"Le coup de coeur du moi", cliquez sur l'image
L'horreur des altitudes "L'horreur des altitudes" Cliquez sur l'image pour acceder à l'album photo
Stoner Road Le "Coup de coeur du moi" pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Devambez , album photo pour "Les condamnés à mort" cliquez sur l'image
"Aventures d'un voyageur qui explora le temps" "Aventures d'un voyageur qui explora le temps" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"La guerre vue des autres planétes" Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
"Les surprises du Dr Chapman"Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Comment Londres fut englouti il y a neuf ans" pour lire le texte cliquez sur l'image
"Quand nous aurons des ailes"pour lire l'article cliquez sur l'image
"L'homme qui prétendait ressusciter les morts" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
L'arbre charnier "L'arbre charnier" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Paris à l'Américaine" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Les services que pourront rendre les balons dirigeables "Les services que pourront rendre les ballons dirigeables" Une histoire sans paroles.Clignez sur l'image pour accéder aux vignettes
Le dernier homme de son espéce "Le dernier homme de son espéce" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Aérobus et radium "Aérobus et Radium" cliquez surl'image pour lire l'article
Pierrot dans la lune Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
François de Nion "La dépéche de Mars" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"L'ile des vaisseaux perdus" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Le tunnel de Gibraltar Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Le Cauchemar" de Edmond Rostand.Cliquez sur l'image pour lire le texte
"L'ether alpha" de Albert Bailly Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le monstre de Partridge Creek" "Le monstre de Partridge Creek" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"Si les monstres antédiluviens revenaient sur la terre" cliquez sur l'image pour lire l'article
Aux origines du "Merveilleux scientifique"
"Voyons nous le monde tel qu'il est" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le mystére du château de Bréfailles" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"La grande pluie" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Paris envahi par un fléau inconnu" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Les monstres minuscules" pour lire l'article cliquez sur l'image
Pour lire la nouvelle inédite de Gustave Le Rouge, cliquez sur l'image
Pour accéder a l'article cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
"L'arbre mangeur d'homme" Cliquez sur l'image pour lire l'article
"Seul au monde ? " Cliquez sur l'image pour lire l'article.
"La guerre des mondes" version audio.Cliquez sur l'image pour accéder au lien.
Cliquez sur l'image pour voir les illustrations
"Nymphée" de Rosny Ainé ou "L'homo Aquaticus".Pour lire l'article cliquez sur l'image

Un site consacré à J.H.Rosny

Cliquez sur l'image

« L'amicale des amateurs de nids à poussière » Un autre site incontournable

Cliquez sur l'image pour accéder au site

Découvrez un éditeur de fascicules unique en son genre

Cliquez sur l'image pour accéder au lien

A lire en ce moment

Le Visage Vert Pour accéder au lien, cliquez sur l'image
Rétro Fictions Pour accéder au lien ,cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image por accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Mini Galerie