Par nature, l'archéologue est un être seul, travaillant bien souvent dans l'anonymat le plus total, à fouiller gratter d'improbables indices qui lui feront peut-être croire à une certaine légitimité de continuer à bouffer ainsi de la poussière et de la boue, ne faisant cas des railleries ou au mieux des hochements de têtes compatissants qui loin de marquer un quelconque signe de respect n'est en fait que la résultante d'une pensée pitoyable pour ce pauvre fou à la recherche d'improbables chimères. Oui ! L'archéologue est toujours à courir après l'impossible, qui ne regarde pas sa peine et souvent, caché dans les voiles sombres du passé où s'accrochent quelques minuscules lumières de vestiges oubliés par tous, il exhume une petite perle qui fera la joie de quelques rares initiés, eux aussi abandonnés dans cet abîme du temps que sont nos bibliothèques de l'imaginaire. L'archéologie, est un travail ingrat et fastidieux, car il demande une énergie incroyable pour bien souvent de maigres résultats, mais cet infatigable chercheur n'a que faire des récompenses, il sait que son travail est voué à un certain sens du sacrifice et qui ne demande rien en retour. Oui chers amis, un travailleur de l'ombre dont on ne peut même pas mesurer la portée lorsque nous visitons les salles de musées où sommeillent ces vestiges arrachés de leur gangue d'origine et qu'il nous est possible de contempler, l’œil blasé, toute la magnificence des splendeurs passées. Pourtant, aujourd'hui, je voudrais tirer une fois de plus mon chapeau à ces chercheurs qui se font trop discrets, non pas d'un chantier à ciel ouvert à gratter un sol aussi dur que le cœur des lecteurs, mais des bibliothèques, des caves et des greniers à soulever des tonnes de poussières, compulser des milliers de feuillets et de revues aux contenus parfois insipides, à décortiquer de lourds volumes aux pages jaunies par le temps, squelettes pitoyables de ce patrimoine littéraire et journalistique, abandonné aux mâchoires redoutables des rats des vers et pire encore, aux affres de l'oubli.
L'archéobibliographe est une race à part, un chercheur infatigable qui plonge au plus profond de notre passé littéraire afin d'en extraire cette substantifique moelle qui fera la joie des boulimiques que nous sommes. Car chers amis, Fabrice est de cette race des obstinés qui fouille, compulse, dissèque et exhume des trésors profondément enfouis au plus profond de nos publications pour en extraire ces vénérables substrats d'une anticipation hésitante et qui feront de ce genre hors genre, les pièces maîtresses du roman à hypothèse que bon nombre d'entre nous s'efforcent de défendre becs et ongles. Le lecteur lambda ( et peut-être même les autres) ne se doute pas de la chance qu'il a de tenir entre les mains cette précieuse anthologie dont je voulais aujourd'hui vanter les mérites, car elle vous épargne non seulement la fatigue de vous lancer à la recherche des nouvelles rares qui la compose ( et croyez moi, c'est un travail fastidieux) mais en plus, elle vous permettra d'économiser la place en stockant une quantité invraisemblable de publications sous forme de volumes encombrants et inutile de préciser que la place, c'est ce qui nous manque à tous. Sans oublier le travail de correction de mise en forme sous fichiers, de mise en pages et du Kolossal travail de recherche sur les auteurs...... Un travail de Bénédictin qui je l'espère sera un jour récompensé à sa juste valeur.
Je trouve que notre confrérie souffre un peu trop de ce silence obstiné qui fait que ce genre de travail passe un peu trop sous silence et dans l'une de mes phases délirantes, j'imagine la consécration de ces auteurs et de ces travailleurs de l'ombre qui contribuent à notre bonheur et notre épanouissement. On se pâme devant un artiste ou un acteur, on glousse de plaisir face à un animateur radio ou un humoriste aux piques incisives, mais on reste muet face à tout le bien que peut nous procurer un roman foisonnant, une nouvelle troublante ou le travail titanesque d'un anthologiste aux goûts admirables.
Cette anthologie que l'ami Fabrice qualifie de « foutraque » ( encore un signe de sa modestie) est tout simplement admirable, car elle possède ce parfum exquis d'une époque où toutes les audaces étaient possibles avec une science certes balbutiante, avec ce fond de pessimisme propre au regard du poète, mais possédant le charme clairvoyant de cette dualité entre progrès et tradition. Chaque texte est une découverte, un plaisir de lecture sans cesse renouvelé et qu'il s’agisse de ce regard nostalgique accordé à une époque révolue, ce doux frissons ressentis lors de ces macabres aventures ou cette plongée vers un avenir incertain et parfois même terrifiant, c'est toute la magie d'une époque qui opère, cette envoûtante alchimie entre une qualité d'écriture et un sens prononcé pour l’imaginaire. Elle est la preuve une fois de plus que notre patrimoine de l'imaginaire est un puits sans fond et dont certains passionnés, nous font percevoir toute l'immensité. Dans ce recueil qui mélange le vers et la prose, le goût du macabre, du sensationnel et des vertiges de la science tout ici contribue à nous faire passer un merveilleux moment de lecture. D'ailleurs en fin connaisseur, notre homme à baptisé sa collection « Sérendipité » , un titre aussi pertinent que agréable à prononcer
Je ne peux que vous conseiller l'achat de cet ouvrage, croyez-moi, vous en aurez pour votre argent et pour cause, pour un prix aussi modeste, associer qualité et beauté le pari n'était pas gagné et l'amoureux des livres que je suis, ne peut-être que séduit par le grain délicat du papier, la finesse de la typographie et la délicatesse de la mise en page : oui cet homme sait parler à notre cœur de lecteur, de collectionneur.......d'amateur de choses délicates et subtiles.
Remercions alors les éditions Bibliogs, Fabrice Mundzik et tous les irréductibles qui gravitent autour et avec lui, il est de la race de ces archéologues de l’imaginaire dont la passion n'a d'égale que leur modestie, qui donnent sans compter, sans rien attendre en retour. Je voulais ainsi, par ce petit texte lui rendre hommage et qu'il sache qu'il aura toujours dans mon cœur de Savanturier une place de choix, car il est un des rares à mélanger érudition, modestie, pugnacité et sympathie ce qui, dans une époque du superficiel et de l'usage unique, est la marque d'un noble cœur et d'un homme d'honneur.
J'en profite également pour saluer toute la clairvoyance de notre ami Philippe Ethuin qui l'espace de trois anthologies vient également de nous faire entrer dans une machine temporelle et de visiter, le temps de son « Paris Futurs », « Le Passé à Vapeur » et ses « Zigzags à travers la science » tous les trésors de ces textes du passé dont bien peu de gens se souviennent, mais qui marqueront à jamais à l'encre indélébile de la science-fiction Française ce patrimoine à l'élégante patine d'une époque foisonnante et trépidante
Bravo, on en redemande encore !

 

Voici donc le contenu de cette belle anthologie avec l'origine et la date de publication.

J'espère que Fabrice me pardonnera cette démarche cavalière.

 

  • Raoul Ponchon : « Les animaux antédiluviens » Paru dans « Le journal » du 18 Avril 1908

  • Maurice Renard : « Suzannah » Paru dans « L’intransigeant » N016577 du 21 Novembre 1925

  • Miguel Zamacoïs : « Anticipation » Paru dans « Paris-Soir » N°4201 du 5 Avril 1935

  • J.H.Rosny : «  L'homme détruit beaucoup trop d'animaux » Paru dans « Le petit journal » N°25027 du 25 Juillet 1931

  • Jean Bastia : «  L'age du nu » Paru dans "Prenez-moi" N°18 du 20 Octobre 1935

  • Pierre Le Franc : « Le masque de mort » Paru dans « Beauté » N°92 du mois de Septembre 1938

  • Michel Antar : « L'oncle Barbe-Bleue » Paru dans « Mon journal » N°10 du 7 Décembre 1907

  • Roger Dombre : « Un voyageur étrange » Paru dans « Mon Journal » N°3 du 17 Octobre 1903

  • Lady Eleonor Smith : « Le musée de cire » Paru dans « Le Midi Socialiste » N°64508 du 14 Septembre 1941 au N°64511 du 17 Septembre 1941

  • Jean Mistler : « L'homme invisible » Paru dans « Les nouvelles littéraires, artistiques et scientifiques » N°220 du 1er Janvier 1927

  • Sophie Colonna : « L'idée de Lord Vaughan » Paru dans « Le roman pour tous : Journal littéraire hebdomadaire » N°191 du 13 Août 1892

  • Jean Bréchal : « L'opération merveilleuse du professeur Brigdmann » Paru dans « La semaine illustrée » du 8 Juillet 1900 et dans «  Le supplément littéraire illuistré » de « L'indépendant de St Claude » N°40 du 14 Juillet 1900

  • Michel Thivars : « Le banquet » Paru dans « L'écho du Rhône supplément hebdomadaire illustré » N°9 du 1er Juillet 1894

  • Pierre LaMazière : « Anticipation » Paru dans « Paris soir » N°2014 du 11 Avril 1929

  • Lucien Brives : « Les nébuleuses spirales »Paru dans « L'intransigeant » N°16563 du 10 Décembre 1925

  • Marius Brubach : « Guerre astrale » Paru dans « La Proue » du 13 Janvier 1931

  • Albert Keim : « La race nouvelle » Paru dans « La lanterne- Le supplément littéraire illustré » N° 2881 du 21 Janvier 1908

  • Maurice Beerblock : « Les voyageurs pour l'infini, en voiture ! » Paru dans « L'intransigeant » N° 17089 du 20 Mai 1927

  • Renée Dunan : « Irons-nous un jour dans la lune ? » Paru dans « Le Floréal » N°46 du 12 Novembre 1921

  • Jean Aubin : « Les temps futurs : la lune a éclaté ! » Paru dans « Le dimanche illustré » N° 763 du 10 Octobre 1937

  • Camille Mauclair : « La peur bleue » Paru dans « La grande revue » du 10 Juillet 1892

  • Albert Keim : « La dernière idylle » Paru dans « La lanterne » du 10 Juillet 1892

 

Je vous conseille d'aller faire un petit tour sur la page de ce sympathique éditeur vous allez y découvrir de bien belles choses et avant toute chose, commander ce bel objet que nous venons d'évoquer :

 

Pour accéder au lien cliquez sur l'image

 

Rejoignez le groupe des Savanturiers sur Facebook

Cliquez sur la photo

<< Nouvelle image avec texte >>

"A ma mort, je souhaite léguer mon corps à la science-fiction" Steven Wright. Acteur et réalisateur Américain

Découvrez cette nouvelle page entièrement consacrée à Henri Lanos

Cliquez sur l'image pour accéder à la page

Pour une Esquisse Bibliographique de Maurice Renard , Père du" Merveilleux Scientifique"

Maurice Renard Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Ici on aime l'aventure et les voyages extraordinaires

Un long métrage d'un jeune réalisateur qui fleure bon les séries d'antan

Cliquez sur l'image pour accéder au film

Derniers articles en ligne

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image"

"L'aviation: journal de bord"

Pour l'ire la nouvelle, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image.

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

 

Le Dieu sans nom "Le Dieu sans nom" pour lire l'article cliquez sur l'image
Ceux qui grattent la terre "Ceux qui grattent la terre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
L'ultramonde:Les dérailleurs "L'ultramonde: Les dérailleurs"
Seppuku Pour lire l'article , cliquez sur l'image
Charogne Tango Pour lire l'article cliquez sur l'image
Je suis le sang "Je suis le Sang" Pour lire l'article cliquez sur l'image
les 81 Frères "Les 81 Frères" pour accéder à l'article; cliquez sur l'image
Henri Lanos Cliquez sur l'image pour acéder à l'album photo
Pour lire l'article cliquez sur l'image
Henri Lanos Pour accéder à l'album photo, cliquez sur l'image
"Feuillets de Cuivre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Zigomar Pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Archéobibliographie Pour lire l'article cliquez sur l'image
Bestiaire humain Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
les damnés de l'asphalte "Les damnés de l'asphalte de Laurent Whale" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Dimension merveilleux scientifique Cliquez sur l'image pour lire l'article
La conquete de la lune "La conquete de la lune" Cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
ça n'avance pas Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
L'ultramonde Cliquez sur l'image pour lire l'article
Pluie de plomb sur Pluton Pour lire l'article cliquez sur l'image
Soviets sur Saturne Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Si les petits devenaient grands "Si les petits devenaient grands" pour lire l'article, cliquez sur l'image
Jules Verne et Henri Lanos Cliquez sur l'image pour lire l'article
les cités futures "Les villes du futur" Cliquez sur l'image pour lire l'article
Chez les martiens "Chez les martiens" Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Le petit robinson "Avons-nous des petits cousins de la famille du système solaire?" Cliquez pour lire l'article
Les habitants de la lune "Les habitants de la lune" pour lire l'article cliquez sur l'image
Le petit Robinson "Etres étranges, fols de la science et du rêve" pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le fer qui meurt" Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
Lisez moi aventures "Lisez moi Aventures" collection Tallandier: Petit récapitulatif
King Kong Pour lire l'article cliquez sur l'image
Voyages en profondeur Pour lire l'article cliquez sur l'image
Sans fil Martien "La fumisterie du sans fil Martiens" pour lire l'article cliquez sur l'image
Barry Barrison Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Les dossiers secrets de Harry Dickson" pour lire l'article cliquez sur l'image
Lanos "Quand le dormeur s'éveillera" Pour accéder à l'album photo cliquez sur l'image
Le triangle rouge "Le triangle rouge" pour lire le texte cliquez sur l'image
les yeux de la japonaise "Les yeux de la Japonaise" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Mammonth & Béhémoth "Mammonth & & Béhémoth" pour lire la nouvelle de Paul Vibert, cliquez sur l'image
Revoir Rome Pour accéder au lien cliquez sur l'image
"Sur le mur" de Marcel Roland cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
Le secret de Sâ "Le secret de Sâ" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Naissance d'un quatriéme continent Pour lire l'article cliquez sur l'image
Les animaux perfectionnés Robida Pour accéder à lhistoire cliquez sur l'image
"Le coup de coeur du moi", cliquez sur l'image
L'horreur des altitudes "L'horreur des altitudes" Cliquez sur l'image pour acceder à l'album photo
Stoner Road Le "Coup de coeur du moi" pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Devambez , album photo pour "Les condamnés à mort" cliquez sur l'image
"Aventures d'un voyageur qui explora le temps" "Aventures d'un voyageur qui explora le temps" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"La guerre vue des autres planétes" Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
"Les surprises du Dr Chapman"Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Comment Londres fut englouti il y a neuf ans" pour lire le texte cliquez sur l'image
"Quand nous aurons des ailes"pour lire l'article cliquez sur l'image
"L'homme qui prétendait ressusciter les morts" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
L'arbre charnier "L'arbre charnier" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Paris à l'Américaine" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Les services que pourront rendre les balons dirigeables "Les services que pourront rendre les ballons dirigeables" Une histoire sans paroles.Clignez sur l'image pour accéder aux vignettes
Le dernier homme de son espéce "Le dernier homme de son espéce" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Aérobus et radium "Aérobus et Radium" cliquez surl'image pour lire l'article
Pierrot dans la lune Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
François de Nion "La dépéche de Mars" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"L'ile des vaisseaux perdus" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Le tunnel de Gibraltar Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Le Cauchemar" de Edmond Rostand.Cliquez sur l'image pour lire le texte
"L'ether alpha" de Albert Bailly Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le monstre de Partridge Creek" "Le monstre de Partridge Creek" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"Si les monstres antédiluviens revenaient sur la terre" cliquez sur l'image pour lire l'article
Aux origines du "Merveilleux scientifique"
"Voyons nous le monde tel qu'il est" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le mystére du château de Bréfailles" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"La grande pluie" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Paris envahi par un fléau inconnu" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Les monstres minuscules" pour lire l'article cliquez sur l'image
Pour lire la nouvelle inédite de Gustave Le Rouge, cliquez sur l'image
Pour accéder a l'article cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
"L'arbre mangeur d'homme" Cliquez sur l'image pour lire l'article
"Seul au monde ? " Cliquez sur l'image pour lire l'article.
"La guerre des mondes" version audio.Cliquez sur l'image pour accéder au lien.
Cliquez sur l'image pour voir les illustrations
"Nymphée" de Rosny Ainé ou "L'homo Aquaticus".Pour lire l'article cliquez sur l'image

Un site consacré à J.H.Rosny

Cliquez sur l'image

« L'amicale des amateurs de nids à poussière » Un autre site incontournable

Cliquez sur l'image pour accéder au site

Découvrez un éditeur de fascicules unique en son genre

Cliquez sur l'image pour accéder au lien

A lire en ce moment

Le Visage Vert Pour accéder au lien, cliquez sur l'image
Rétro Fictions Pour accéder au lien ,cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image por accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Mini Galerie