J'avais déjà évoqué la « problématique » lors d'un précédent coup de cœur à savoir, peut-on objectivement parler d'une texte rédigé par un ou une amie et qui plus est publié par un éditeur que l'on porte en grande estime ? Je pense honnêtement que le talent doit être mis en avant et, quels que soient les liens qui nous unissent, il ne faut pas faire cas de celui de l'amitié et dire combien il est bon et rafraîchissant de se plonger dans de si précieux fascicules qui sous un Carnoplastique label enchante notre âme de lecteur et....d'enfant !
Toute l'inspiration d'un écrivain peut parfois mettre des années afin de pouvoir s'exprimer, le plus dur est de balayer d'une main que je devine parfois hésitante, tous les doutes qui peuvent vous assaillir, toutes les craintes qui vous submergent, avec cette étreinte glacée qui vous prend à la gorge et qui se distillent telle une drogue aux pouvoirs dévastateurs dans la plus petite partie de votre cerveau. Cette peur qui vous colle aux tripes, car entre le haut du corps et son milieu il y a une ligne directe se libérant souvent de tout processus réfléchi, et qui vous fait douter, hésiter, craindre le pire. Il n'y a pas meilleur écrivain que celui qui se remet en question, car il est non seulement honnête avec lui-même, mais surtout avec ses lecteurs et cette franchise tout empreinte d'une extrême générosité, on la retrouve au fil des pages de cette magnifique histoire que Christine vient de nous livrer, dans ce comte d'une extrême sensibilité qui ne pouvait être que façonné par une protégée des fées. On se plaît alors à imaginer sa maison peuplée de rires d'enfants de coins et de recoins abritant de malicieuses petits créatures lui soufflant à l'oreille ce doux murmure de l'inspiration. Car la maison de Christine est un refuge, un territoire de papiers et de mots, un phare de l'érudition qui projette sur nous son puissant rayon afin d'en percer les ténèbres de notre quotidien. Je l'imagine, tout comme son héroïne Charlotte, déambuler sur son océan de livre à explorer d'étranges univers qu'elle va répertorier dans son précieux cahier à idées afin de pouvoir nous les restituer de la plus belle des façons. On devine chez cette érudite des mondes imaginaires, un savoir accumulé depuis des années de lecture, une structure patiemment construite avec le temps et qu'elle se décide enfin à nous exposer pour notre plus grand plaisir. Écrire une histoire n'est pas quelque chose de surhumain, aligner des mots, certains le font avec platitude et trouvent pourtant un public, n'est pas extraordinaire, mais choisir une façon de conte pour enfants avec un superbe sens du rythme, un style qui nous enveloppe comme une agréable brise d'été avec des personnages attachant au possible , voilà une chose inhabituelle !
Chère Christine en lisant cette histoire, j'ai retrouvé mon âme d'enfant, mais pas celle mièvre et pleureuse du gamin capricieux et colérique non, celle noble et pure de celui qui dévore le monde à pleines dents, celui qui a envie d'aventure et de magie, celui qui reste émerveillé à l'idée du monde qui l'entoure et celui encore plus merveilleux de celui qui n'existe pas au commun des mortels. Tu es parvenu à habiter ta petite Charlotte de cet esprit Savanturier qui contre vent et marées est prête à affronter les plus terribles dangers, avec dans son balluchon une bonne dose de malice, un sens de la répartie et du courage à revendre et c'est ce qui la rend aussi sympathique et attachante. Ton histoire nous transporte et nous pousse à quitter notre morne quotidien et l'on s'imagine très bien, la frimousse pleine de crasse à suivre les péripéties de cette bande de gosses en quête d'aventures.
Il y a dans cette histoire le souffle puissant des contes d'autrefois et ce n'est pas un hasard si l'on y retrouve l’empreinte de J.M.Barrie, de Andersen et de Dickens. On y puise ce relent puissant des lectures qui ont jalonné ton enfance et qui continuent encore à t'impacter d'une aussi merveilleuse façon en trouvant ce parfait équilibre entre contes pour enfants et histoires pour adultes. Il y a dans ton style ce petit rien qui n'est pas donné à tout le monde et qui fait que malgré la difficulté de la thématique, tu parviens à nous transporter et nous faire voyager bien au-delà des mots.
Touts est fait, dans le choix de ton héroïne, pour que nous la trouvions sympathique et attachante et cette aventure, qui ne dure que le temps d'une journée/rêve est riche en péripéties et en coup de théâtre. Charlotte est l'archétype de l'enfant débrouillarde au possible, intelligente et malicieuse, habituée à vivre hors du temps, car son existence est construite sur un schéma où l’imaginaire est un art de vivre. Elle y affronte de fait cette incroyable aventure avec tout le sang-froid que cela impose. Pas évident d’écrire une histoire mettant en vedette des enfants, cela pourrait devenir vite chiant, lourd ou naïf sauf que là, il y a un sens de la narration tout à fait dynamique, une sorte de jeux avec les mots et tu t'amuses alors, avec le langage en tant que matière modulable à l'infini, à construire autant de mondes que l'imagination fertile de Charlotte est en mesure d'inventer et son pouvoir semble sans limite

Christine est une virtuose des mots, offrant des descriptions possédant la richesse de celle qui, au fil des années,c'est imposée comme règle un maniement du langage qui enchante notre plaisir de lecture, et ce n'est pas un vain compliment, sans toute trace de flagornerie gratuite, que de dire combien sa prose est agréable et délicieuse et avec quel plaisir j'ai dévoré avec avidité chaque phrase, chaque exercice de style, chaque moindre petit mot. Tout dans sa narration semble couler comme de source et je ne peux que vous exprimer ma joie à la découverte de chapitres au titres qui sentent bon la confiture et l'encaustique, de cette merveilleuse patine dont le lustre unique est le reflet de toutes ces choses dont on fait les bonnes histoires.Franchement les amis la seule lecture du chapitre 9 «  Merveilles » et le 16 « Tapage nocturne » ( avec une mention spéciale pour le suivant « Un grand-mal ») suffit pour comprendre combien elle est habitée par un talent fou et pousse le lecteur dans des situations cocasses, drôles , dramatiques mais jamais ennuyeuses. Tout dans son écriture est une invite au voyage, à la relecture de nos classiques, elle est le témoignage de celle qui possède la force de ces histoires écrites avec le cœur ,le regard plein de tendresse et d'amours pour les choses bien faites. Pour l'occasion, je me suis fait petit Poucet et pour le coup je ne regrette pas d'avoir suivi les traces de cet adorable petit « Caillou »

Si son prochain livre à venir chez les  Moutons Électriques , « Les papillons géomètres » est aussi délicieusement écrit, ce dont je ne doute pas, nul doute que nous aurons en sa personne l'éclosion d'un talent qui se révèle enfin et je suis heureux que nous seulement Christine se mette sérieusement au métier d'écrivain mais que des éditeurs lui ouvre toutes grandes les portes de la reconnaissance.

Il me serait impossible de terminer sans une mention spéciale pour la magnifique couverture d'une beauté touchante et attachante, de la représentation à son revers de cette image « Bon point » en forme de cabinet des merveilles, un gage de gratitude afin de nous remercier d'avoir était sage, et surtout de toute la sensibilité des dessins de Samuel Mine qui accompagnent cette magnifique aventure, histoire de nous plonger un peu plus dans cette époque bénie mais finalement pas si lointaine que ça, où nous étions capable de nous étonner de tout. Mais je pense que « Charlotte Caillou contre les Zénaïdes » est là pour nous rappeler que rêver n'est pas une histoire d'age, juste le fait de se laisser porter par le courant des mots et le talent de ceux qui parviennent à nous faire voyager et nous enivrer de leur écriture.

« Charlotte Caillou contre les Zénaïdes » de Christine Luce éditions du Carnoplaste

Rejoignez le groupe des Savanturiers sur Facebook

Cliquez sur la photo

<< Nouvelle image avec texte >>

"A ma mort, je souhaite léguer mon corps à la science-fiction" Steven Wright. Acteur et réalisateur Américain

Découvrez cette nouvelle page entièrement consacrée à Henri Lanos

Cliquez sur l'image pour accéder à la page

Pour une Esquisse Bibliographique de Maurice Renard , Père du" Merveilleux Scientifique"

Maurice Renard Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Ici on aime l'aventure et les voyages extraordinaires

Un long métrage d'un jeune réalisateur qui fleure bon les séries d'antan

Cliquez sur l'image pour accéder au film

Derniers articles en ligne

"La fin du monde est pour demain" pour l'article cliquez sur l'image

"Le monstrologue" pour lire l'article, cliquez sur l'image

"les planétes pilleuses" de Jean-Pierre Laigle. Pour lire l'article, cliquez sur l'image

"Une journée en l'an 2000" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image

Maurice Renard par Jean Cabanel. Cliquez sur l'image pour lire l'article

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image"

"L'aviation: journal de bord"

Pour l'ire la nouvelle, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image.

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

 

Le Dieu sans nom "Le Dieu sans nom" pour lire l'article cliquez sur l'image
Ceux qui grattent la terre "Ceux qui grattent la terre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
L'ultramonde:Les dérailleurs "L'ultramonde: Les dérailleurs"
Seppuku Pour lire l'article , cliquez sur l'image
Charogne Tango Pour lire l'article cliquez sur l'image
Je suis le sang "Je suis le Sang" Pour lire l'article cliquez sur l'image
les 81 Frères "Les 81 Frères" pour accéder à l'article; cliquez sur l'image
Henri Lanos Cliquez sur l'image pour acéder à l'album photo
Pour lire l'article cliquez sur l'image
Henri Lanos Pour accéder à l'album photo, cliquez sur l'image
"Feuillets de Cuivre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Zigomar Pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Archéobibliographie Pour lire l'article cliquez sur l'image
Bestiaire humain Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
les damnés de l'asphalte "Les damnés de l'asphalte de Laurent Whale" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Dimension merveilleux scientifique Cliquez sur l'image pour lire l'article
La conquete de la lune "La conquete de la lune" Cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
ça n'avance pas Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
L'ultramonde Cliquez sur l'image pour lire l'article
Pluie de plomb sur Pluton Pour lire l'article cliquez sur l'image
Soviets sur Saturne Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Si les petits devenaient grands "Si les petits devenaient grands" pour lire l'article, cliquez sur l'image
Jules Verne et Henri Lanos Cliquez sur l'image pour lire l'article
les cités futures "Les villes du futur" Cliquez sur l'image pour lire l'article
Chez les martiens "Chez les martiens" Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Le petit robinson "Avons-nous des petits cousins de la famille du système solaire?" Cliquez pour lire l'article
Les habitants de la lune "Les habitants de la lune" pour lire l'article cliquez sur l'image
Le petit Robinson "Etres étranges, fols de la science et du rêve" pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le fer qui meurt" Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
Lisez moi aventures "Lisez moi Aventures" collection Tallandier: Petit récapitulatif
King Kong Pour lire l'article cliquez sur l'image
Voyages en profondeur Pour lire l'article cliquez sur l'image
Sans fil Martien "La fumisterie du sans fil Martiens" pour lire l'article cliquez sur l'image
Barry Barrison Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Les dossiers secrets de Harry Dickson" pour lire l'article cliquez sur l'image
Lanos "Quand le dormeur s'éveillera" Pour accéder à l'album photo cliquez sur l'image
Le triangle rouge "Le triangle rouge" pour lire le texte cliquez sur l'image
les yeux de la japonaise "Les yeux de la Japonaise" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Mammonth & Béhémoth "Mammonth & & Béhémoth" pour lire la nouvelle de Paul Vibert, cliquez sur l'image
Revoir Rome Pour accéder au lien cliquez sur l'image
"Sur le mur" de Marcel Roland cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
Le secret de Sâ "Le secret de Sâ" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Naissance d'un quatriéme continent Pour lire l'article cliquez sur l'image
Les animaux perfectionnés Robida Pour accéder à lhistoire cliquez sur l'image
"Le coup de coeur du moi", cliquez sur l'image
L'horreur des altitudes "L'horreur des altitudes" Cliquez sur l'image pour acceder à l'album photo
Stoner Road Le "Coup de coeur du moi" pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Devambez , album photo pour "Les condamnés à mort" cliquez sur l'image
"Aventures d'un voyageur qui explora le temps" "Aventures d'un voyageur qui explora le temps" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"La guerre vue des autres planétes" Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
"Les surprises du Dr Chapman"Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Comment Londres fut englouti il y a neuf ans" pour lire le texte cliquez sur l'image
"Quand nous aurons des ailes"pour lire l'article cliquez sur l'image
"L'homme qui prétendait ressusciter les morts" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
L'arbre charnier "L'arbre charnier" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Paris à l'Américaine" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Les services que pourront rendre les balons dirigeables "Les services que pourront rendre les ballons dirigeables" Une histoire sans paroles.Clignez sur l'image pour accéder aux vignettes
Le dernier homme de son espéce "Le dernier homme de son espéce" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Aérobus et radium "Aérobus et Radium" cliquez surl'image pour lire l'article
Pierrot dans la lune Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
François de Nion "La dépéche de Mars" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"L'ile des vaisseaux perdus" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Le tunnel de Gibraltar Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Le Cauchemar" de Edmond Rostand.Cliquez sur l'image pour lire le texte
"L'ether alpha" de Albert Bailly Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le monstre de Partridge Creek" "Le monstre de Partridge Creek" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"Si les monstres antédiluviens revenaient sur la terre" cliquez sur l'image pour lire l'article
Aux origines du "Merveilleux scientifique"
"Voyons nous le monde tel qu'il est" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le mystére du château de Bréfailles" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"La grande pluie" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Paris envahi par un fléau inconnu" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Les monstres minuscules" pour lire l'article cliquez sur l'image
Pour lire la nouvelle inédite de Gustave Le Rouge, cliquez sur l'image
Pour accéder a l'article cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
"L'arbre mangeur d'homme" Cliquez sur l'image pour lire l'article
"Seul au monde ? " Cliquez sur l'image pour lire l'article.
"La guerre des mondes" version audio.Cliquez sur l'image pour accéder au lien.
Cliquez sur l'image pour voir les illustrations
"Nymphée" de Rosny Ainé ou "L'homo Aquaticus".Pour lire l'article cliquez sur l'image

Un site consacré à J.H.Rosny

Cliquez sur l'image

« L'amicale des amateurs de nids à poussière » Un autre site incontournable

Cliquez sur l'image pour accéder au site

Découvrez un éditeur de fascicules unique en son genre

Cliquez sur l'image pour accéder au lien

A lire en ce moment

Le Visage Vert Pour accéder au lien, cliquez sur l'image
Rétro Fictions Pour accéder au lien ,cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image por accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Mini Galerie