Une Carnoplastique aventure de Marija Nielsen disponible sur commande ou à retirer directement sur l'île. Superbement illustré par OLivier Fertel qui fut hélas dévoré par le singe de sa propre couverture.

 

L'avantage avec les fascicules du Carnoplaste, c'est qu'ils peuvent se lire n'importe où, arrivent à s'enrouler, se glisser dans une pochette ou au pire, se plier en deux pour le fourrer dans une poche. J'entends déjà les cris de protestation et les invectives qui ne manqueront pas de labourer ma face d'iconoclaste( crains dégun....), et si cette diatribe provocatrice n'est ici que pour réveiller votre âme de fervent défenseur de cette illustre collection, je voulais surtout attirer votre attention sur le fait qu'une histoire du Carnoplaste, c'est du concentré d'aventure qui se dévore vite et bien, ne prend pas trop de place dans votre bibliothèque tout en constituant la plus belle galerie de créatures déjantées que l'imaginaire puisse nous apporter. De plus, chose extraordinairement pratique, le format est idéal pour lire dans le métro, l'avion ou le train et plutôt que de parcourir une magazine au contenu parfois stupide et insipide, rien de tel que la prise en main de cet objet à la couverture attrayante et à la lecture des plus savoureuse :

Le Carnoplaste c'est une pur O.L.N.I ! (Objet livresque non identifié pour celles et ceux qui ne suivent pas)


Me voici donc dans le train , le cœur gros de laisser mes amis Savanturiers rencontrés lors du dernier festival « Zone Franche », mais la valise pleine d'une précieuse cargaison, butin inestimable et amoureusement emballé qui viendra par la suite enrichir les étagères d'une bibliothèque aux appétits féroces. Nous sommes tous les victimes d'une malédiction et notre existence est condamnée à assouvir les bas instincts d'une curiosité ne trouvant nul apaisement.
Bizarre, vous avez dit bizarre ?Après un détective cul de jatte, une vengeur mexicain, un virtuose sabreur justicier, un nain à la cisaille affûtée, une pucelle métallique et un super héros qui marche au radium, voilà que débarque dans notre petite famille, une psychopathe qui loin de payer ses dettes en monnaie de singe, honore sa vengeance avec du bon vieux chimpanzé dégénéré adepte de la vie en société, de préférence sur une île déserte ( faut pas faire chier un vieux singe de mauvais poil) et occasionnellement bouffeur de chair fraîche, surtout de celle de scientifique, bien molle et juteuse à souhait.


Tatiana Orloff, ne supportant pas l'affront que vient de lui faire le milieu universitaire, qui considère ses expériences sur les primates obsolètes et privées de tout intérêt (on va leur préférer la traque de dinosaures...remarquez ça se discute !), se voit investie d'une mission divine et vengeresse et décide de poursuivre en secret, avec des fonds privés, ses coupables expériences. En réalité (mais l'hypothèse avancée est un peu nébuleuse) elle surveille l'évolution de nos amis quadrumanes en milieu isolé et note, de la part du chef de groupe, une tendance à l'intelligence destructrice, lui permettant de construire des « armes » de fortunes. Un détail primordial dans l'évolution des espèces et de la capacité des primates à s'adapter dans le milieu dans lequel il évolue. Le résultat est plus que concluant et, décidant de faire une remake de « La chasse du conte Zaroff », invite quatre de ses détracteurs ( dont son ancien amant qui va payer cher sa traîtrise, le salaud...), se fait tout sucre tout miel, passe une bonne dose de pommade anesthésiante et lors d'un apéritif mémorable au suave parfum de soporifique, emmène tout le monde se coucher sur sa petite île paradisiaque où sa bande de primates psychopathes décide d'arrêter les régimes de bananes et commencer une cure de viande rouge....humaine : il parait que cela rend plus aimable !


Reste à vérifier pour ces « naufragés involontaires», qui viennent de voir leurs rangs grossir par l'ajout inopiné du serviteur de Tatiana, si l'intelligence de l'homme peut se mesurer à celle du singe. Commence alors une traque impitoyable dans un milieu hostile, où la mort peut surgir au détour de la moindre fougère, silencieuse, soudaine, prévisible mais toujours, toujours extrêmement douloureuse. Un face à face impitoyable entre l'homme et l'animal dont l'issue finale est......Ah !Ah ! Vous pensiez que j'allais vous livrer aussi facilement la fin ? Bande de macaques dégénérés, si vous savez lire courez vite acheter cette nouvelle aventure du Carnoplaste et vous y découvrirez que la face cachée de Diane Fossey, possède une sister Hyde prêt à tout pour protéger ses chers petits quadrumanes.
Découpé comme un film, on sent de la part de Marija une vision toute cinématographique de cette originale aventure et les références sont ici pour en témoigner. L'action est menée tambour battant, l'écriture nerveuse et les scènes d'action sont construites avec habileté, faisant de cette épopée un tout homogène et d'une lecture agréable. On a parfois l'impression d'être dans un immense jeu vidéo (mais les protagonistes de l'histoire ne sont-ils pas observés ?) et dont le prix à gagner est la survie du dernier de la liste. Probablement l'organisatrice de cette partie de chasse, conditionnée par une grande cruauté dépassant le simple acte de vengeance (voir la scène où elle reproduit par les gestes le massacre de la chèvre et le plaisir qu'elle prend à se délecter virtuellement de ce sanglant festin), veut-elle trouver dans ses victimes, un adversaire digne de son esprit torturé et qui sait peut-être, un partenaire idéal de jeux ou d'amour ?Amazone des temps modernes voilà une femme dont la fascination des bêtes sauvage la conduit inexorablement vers une sorte d'isolement mental, où elle sera prête à tout pour assouvir sa soif de sadisme. Mais avec un nom pareil elle a de qui tenir la bougresse, car dans ce patronyme flotte les génes de l'ombre jaune et du sinistre Docteur du même nom: Bon sang ne saurait mentir!


D'avoir ainsi choisi de mener son action dans un huis clos végétal, est assez habile et la présence de la belle et sauvage Tatiana, sombre héroïne qui préfère le « coté obscur de la force » nous rappelle qu'il ne fait pas trop bon à marcher sur les plates bandes d'une scientifique mytho, un brin rancunière et qui plus est virtuose de l'arbalète. La coïncidence a voulu que je traite dernièrement sur mon blog d'une histoire de révolte des singes (« La révolte des esclaves » de Maurice Haime) en faisant une brève histoire en littérature de cette thématique immortalisée par le roman de Pierre Boulle « La planète des singes », il va donc falloir que je révise ma copie !
Si j'avais un petit reproche à faire (rien de bien grave), mais il faut pardonner ici mes appétits de Savanturiers exigeants, c'est l'absence de continuité de cette expérience qui finalement est la clef de toute l'histoire, le fer de lance de cette chasse effrénée. Mais la rage du chef de cette meute et de ses « lieutenants » (que je voulais indestructible car trop malin) est l'élément déclencheur d'une nouvelle alliance qui risque d'être encore plus redoutable, et donnera peut-être suite à une « Survival Carnoplastique » que nous souhaitons aussi palpitant que cette île aux chimpanzés.
Si vous voulez des vacances exotiques ou faire la visite d'un petit coin tranquille, vous savez où aller. Par contre n'oubliez pas le guide lorsque vous en repartirez, elle est assez susceptible et risque non pas de vous décocher une regard langoureux mais un carreau d'arbalète solidement fiché entre vos deux yeux : Chez le Carnoplaste, elles rigolent pas les Savanturières !

Rédiger un commentaire

Commentaires

  • Artikel Unbekannt (jeudi, 28. février 2013 10:38)

    Très belle chronique, qui donne fortement envie de découvrir ce récit d'aventures exotiques au doux parfum d'exploitation.
    En effet, difficile, à la lecture de ces lignes, de ne pas effectuer un parallèle avec "La chasse du comte Zaroff", mètre-étalon du genre au cinéma. Et tout comme l'auteur de cet article, j'ai peine
    à ne pas voir en la toute mystérieuse Tatiana Orloff une descendante de l'horrible docteur du même nom...
    A moins bien sûr qu'elle n'appartienne à la famille du terrible monsieur Ming, et qu'elle soit une cousine éloignée de la suave Tania ?
    Pour ma part, je songe aussi, entre autres références flatteuses, à "L'ile du docteur Moreau", au "Continent des hommes-poissons", et bien sûr à "La comtesse perverse", du décidément incontournable
    Jesus Franco !
    Ultime possibilité, pas moins farfelue, celle d'une filiation avec le "fameux" Pierre-Alexis Orloff, auteur de la série "Panthéra", autre délicieux "pulp" référentiel...
    Peut-être bien que je me trompe sur toute la ligne, et que Marija n'a songé qu'à quelques uns de ces clins d'oeil en écrivant "L'ile aux chimpanzés", mais ces références, même involontaires, sont
    pour moi autant de piquants ingrédients relevant la sauce d'un fascicule ne pouvant être qu'épicé !
    Fidèle à sa réputation -méritée- le Carnoplaste continue en tout cas à explorer les territoires les plus inattendus de la littérature populaire, grâce à une auteur qui assurément mérite le pseudonyme
    sous lequel elle est (re)connue dans d'excellents forums de cinéma "Bis".
    Qu'on se le dise, les séries B n'existent peut-être plus au cinéma, mais grâce à Robert Darvel et à Marija "ZombiGirl" Nielsen, elles s'invitent chez vous sous forme de fascicules !

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Rejoignez le groupe des Savanturiers sur Facebook

Cliquez sur la photo

<< Nouvelle image avec texte >>

"A ma mort, je souhaite léguer mon corps à la science-fiction" Steven Wright. Acteur et réalisateur Américain

Découvrez cette nouvelle page entièrement consacrée à Henri Lanos

Cliquez sur l'image pour accéder à la page

Pour une Esquisse Bibliographique de Maurice Renard , Père du" Merveilleux Scientifique"

Maurice Renard Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Ici on aime l'aventure et les voyages extraordinaires

Un long métrage d'un jeune réalisateur qui fleure bon les séries d'antan

Cliquez sur l'image pour accéder au film

Derniers articles en ligne

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image.

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

 

Le Dieu sans nom "Le Dieu sans nom" pour lire l'article cliquez sur l'image
Ceux qui grattent la terre "Ceux qui grattent la terre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
L'ultramonde:Les dérailleurs "L'ultramonde: Les dérailleurs"
Seppuku Pour lire l'article , cliquez sur l'image
Charogne Tango Pour lire l'article cliquez sur l'image
Je suis le sang "Je suis le Sang" Pour lire l'article cliquez sur l'image
les 81 Frères "Les 81 Frères" pour accéder à l'article; cliquez sur l'image
Henri Lanos Cliquez sur l'image pour acéder à l'album photo
Pour lire l'article cliquez sur l'image
Henri Lanos Pour accéder à l'album photo, cliquez sur l'image
"Feuillets de Cuivre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Zigomar Pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Archéobibliographie Pour lire l'article cliquez sur l'image
Bestiaire humain Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
les damnés de l'asphalte "Les damnés de l'asphalte de Laurent Whale" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Dimension merveilleux scientifique Cliquez sur l'image pour lire l'article
La conquete de la lune "La conquete de la lune" Cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
ça n'avance pas Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
L'ultramonde Cliquez sur l'image pour lire l'article
Pluie de plomb sur Pluton Pour lire l'article cliquez sur l'image
Soviets sur Saturne Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Si les petits devenaient grands "Si les petits devenaient grands" pour lire l'article, cliquez sur l'image
Jules Verne et Henri Lanos Cliquez sur l'image pour lire l'article
les cités futures "Les villes du futur" Cliquez sur l'image pour lire l'article
Chez les martiens "Chez les martiens" Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Le petit robinson "Avons-nous des petits cousins de la famille du système solaire?" Cliquez pour lire l'article
Les habitants de la lune "Les habitants de la lune" pour lire l'article cliquez sur l'image
Le petit Robinson "Etres étranges, fols de la science et du rêve" pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le fer qui meurt" Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
Lisez moi aventures "Lisez moi Aventures" collection Tallandier: Petit récapitulatif
King Kong Pour lire l'article cliquez sur l'image
Voyages en profondeur Pour lire l'article cliquez sur l'image
Sans fil Martien "La fumisterie du sans fil Martiens" pour lire l'article cliquez sur l'image
Barry Barrison Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Les dossiers secrets de Harry Dickson" pour lire l'article cliquez sur l'image
Lanos "Quand le dormeur s'éveillera" Pour accéder à l'album photo cliquez sur l'image
Le triangle rouge "Le triangle rouge" pour lire le texte cliquez sur l'image
les yeux de la japonaise "Les yeux de la Japonaise" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Mammonth & Béhémoth "Mammonth & & Béhémoth" pour lire la nouvelle de Paul Vibert, cliquez sur l'image
Revoir Rome Pour accéder au lien cliquez sur l'image
"Sur le mur" de Marcel Roland cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
Le secret de Sâ "Le secret de Sâ" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Naissance d'un quatriéme continent Pour lire l'article cliquez sur l'image
Les animaux perfectionnés Robida Pour accéder à lhistoire cliquez sur l'image
"Le coup de coeur du moi", cliquez sur l'image
L'horreur des altitudes "L'horreur des altitudes" Cliquez sur l'image pour acceder à l'album photo
Stoner Road Le "Coup de coeur du moi" pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Devambez , album photo pour "Les condamnés à mort" cliquez sur l'image
"Aventures d'un voyageur qui explora le temps" "Aventures d'un voyageur qui explora le temps" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"La guerre vue des autres planétes" Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
"Les surprises du Dr Chapman"Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Comment Londres fut englouti il y a neuf ans" pour lire le texte cliquez sur l'image
"Quand nous aurons des ailes"pour lire l'article cliquez sur l'image
"L'homme qui prétendait ressusciter les morts" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
L'arbre charnier "L'arbre charnier" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Paris à l'Américaine" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Les services que pourront rendre les balons dirigeables "Les services que pourront rendre les ballons dirigeables" Une histoire sans paroles.Clignez sur l'image pour accéder aux vignettes
Le dernier homme de son espéce "Le dernier homme de son espéce" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Aérobus et radium "Aérobus et Radium" cliquez surl'image pour lire l'article
Pierrot dans la lune Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
François de Nion "La dépéche de Mars" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"L'ile des vaisseaux perdus" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Le tunnel de Gibraltar Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Le Cauchemar" de Edmond Rostand.Cliquez sur l'image pour lire le texte
"L'ether alpha" de Albert Bailly Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le monstre de Partridge Creek" "Le monstre de Partridge Creek" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"Si les monstres antédiluviens revenaient sur la terre" cliquez sur l'image pour lire l'article
Aux origines du "Merveilleux scientifique"
"Voyons nous le monde tel qu'il est" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le mystére du château de Bréfailles" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"La grande pluie" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Paris envahi par un fléau inconnu" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Les monstres minuscules" pour lire l'article cliquez sur l'image
Pour lire la nouvelle inédite de Gustave Le Rouge, cliquez sur l'image
Pour accéder a l'article cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
"L'arbre mangeur d'homme" Cliquez sur l'image pour lire l'article
"Seul au monde ? " Cliquez sur l'image pour lire l'article.
"La guerre des mondes" version audio.Cliquez sur l'image pour accéder au lien.
Cliquez sur l'image pour voir les illustrations
"Nymphée" de Rosny Ainé ou "L'homo Aquaticus".Pour lire l'article cliquez sur l'image

Un site consacré à J.H.Rosny

Cliquez sur l'image

« L'amicale des amateurs de nids à poussière » Un autre site incontournable

Cliquez sur l'image pour accéder au site

Découvrez un éditeur de fascicules unique en son genre

Cliquez sur l'image pour accéder au lien

A lire en ce moment

Le Visage Vert Pour accéder au lien, cliquez sur l'image
Rétro Fictions Pour accéder au lien ,cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image por accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Mini Galerie