Beaucoup disaient le genre agonisant voire complètement obsolète, car vidé de toute substance et ne pouvant plus rien apporter de neuf. Pourtant, l'esthétique Steampunk a continué en France à faire son bout de chemin et s'il est exact que nous avions parfois l'impression que le genre ne vivait que par l'intermédiaire d'une communauté nostalgique d'une époque révolue, les lecteurs que nous sommes, complètement détaché de sa forme artistique ( vêtements, bijoux.......) que je trouve parfois trop envahissante, mais il s'agit là d'un autre débat, arrive encore à découvrir des œuvres surprenantes qui relancent, à la force de ses puissantes machines à vapeur, un concept qui n'a finalement pas dit tout ce qu'il avait dans le ventre. Grâce à l'excellente initiative des éditions Bragelonne et de ces fameux « mois du cuivre » il nous est ainsi possible de (re) découvrir des ouvrages phares et de faire la connaissance avec des nouveaux talents qui sous le sigle d'un rétro-futurisme innovant et enlevé, contribuent à l'édification d'un genre désormais bien implanté sur notre territoire. Mais peut-être faut-il se plonger dans notre lointain passé, riche d'une tradition empruntée au merveilleux scientifique et de tout un courant artistique à l'iconographie faisant la part belle au triomphe de la machine et du progrès, à moins qu'il ne s'agisse de la résurgence de cette immense galerie de personnages célèbres de notre fiction populaire qui vient alimenter une génération d'auteurs qui de manière consciente ou non, veulent leur rendre hommage en se réappropriant leur histoire, qu'il faut aller chercher le substrat d'un tel engouement ?
Ces fameux « compagnons de l'ombre » héros de toute une littérature qui, à une décennie près, faillirent tomber dans un oubli total, ont heureusement la particularité d’être flexible, car, si leurs actes sont clairement établis, leurs vies restent quant à elle un terrain vierge qu'il sera possible, à l'auteur intelligent et surtout nourri de cette culture, de pétrir à volonté. Mais avoir à sa disposition un tel vivier de figures archétypales reconnues ne suffit pas, faut-il encore un liant qui permettra de façonner quelque chose de cohérent et de divertissant : le talent !
La mode est à la reprise de tous ces héros oubliés, réels ou imaginaires qui peuplent les rayons entiers de nos bibliothèques, mais encore ne suffit-il pas de les utiliser, il faudra leur tisser une toile de fond, un contexte, une trame historique originale et savoir jouer de la plume afin qu'ils y trouvent une certaine légitimité. La première chose qui m'a beaucoup intéressée dans l'ensemble des nouvelles de Victor Fleury et composant un roman se déroulant dans une monde uchronique dominé par la force de l'énergie voltaïque, c'est la cohérence de l'univers dans lequel il nous entraîne avec comme fil conducteur le chef de la sûreté, Larsan, individu froid et calculateur, au passé trouble et qui n'hésite pas à frayer avec les rebuts de la pire espèce pour arriver à ses fins.Car voyez-vous, dans cet « Empire électrique » Robert Louis Napoléon Bonaparte est devenu le souverain d'un empire immense et faisant régner la terreur à la force de sa puissante machine de guerre alimentée par des armes de destruction massive qui ne laisse aucune chance aux peuples refusant de se soumettre à son autorité . Un fait qui m’emmène au deuxième élément particulièrement récurent de ce volume, celui de la vengeance et de l'oppression. Dans les huit longues nouvelles qui composent ce volume, les grandes figures mythiques que l'auteur « détourne » avec malice et brio, le lecteur se trouve confronté à un monde où règne certes la magie d'une science triomphante au service du progrès, mais au détriment bien souvent des petites gens où pour se livrer à des expériences impies .De fait, le glaive de la justice n'est pas un puissant instrument pour protéger, mais pour asservir. Victor Fleury y trouve ici prétexte à nous décrire un monde noir et impitoyable où certaines figures vont se dresser contre l’oppresseur Bonapartiste avec toute sa clique de sales trognes et de savants fous et dont le seul but est d'assouvir leur soif de pouvoir et de conquête. Dans ce monde parfaitement huilé où Lyon, capitale du monde voltaïque, génère son lot d'intrigues et ses rêves de conquêtes, Larsan, marionnettiste fou aux appétits féroces, manipule, complote et exécute sans vergogne. Une ville puissante qui nous donne le vertige tant par la puissance de sa technologie que par les monstres humains qu'elle enfante. Nous assistons alors, à la fois émerveillé et épouvanté, à la renaissance de personnages hauts en couleur et que l'auteur, non sans un brin de malice, va nous présenter sous une forme différente avec des buts et des prétentions bien évidentes, mais différentes de celles auxquelles nous avions l'habitude de les rencontrer : Un Sherlock Holmes condamné par l'empire et libéré provisoirement pour arrêter un dangereux usurpateur, un Docteur Frankenstein lancé dans la chirurgie esthétique et voltaïque pour embellir la bourgeoisie,se trouvant aux prises avec de bien curieuses créatures, un zorro « modifié » prêt à défendre la cause des esclaves noirs, mais qui devra affronter le courroux du « Baron Samedi » , une revisite de notre célèbre Gavroche amoureux d'une Cosette bien vieillissante et qui va chercher par tous les moyens de s'évader d'un sinistre bagne ( du nom de Vidocq) de l’empire électrique en Australie, une nouvelle version de jack l'éventreur version steampunk où le célèbre Dr Moreau occupera une place de choix pour assouvir son rêve d'homme « modifié » et pour terminer une poursuite haletante pour attraper, à bord du fleuron des vaisseaux voltaïque, le célèbre Nautilus, une chasse haletante tournant court par l'intervention d'un autre monument de la littérature d'aventure..... Machines infernales, savants fous, décor baroque subtilement mélangé à un univers rétro-futuriste, dans un monde forgé dans la corruption, la dépravation et la technologie, où seul le pouvoir de l'église et son hyper science voltaïque réfugiée à la Havane pourrait représenter le seul obstacle à la mégalomanie de Bonaparte, tout dans cet univers alternatif est sujet à émerveillement , et ce n'est que pour plus vous allécher que je vais arrêter là cette galerie de personnages qui vont sûrement vous rappeler de bons souvenirs. De tous ici vous les citer serait inutile, ils foisonnent, mais sachez que vous n’êtes pas au bout de vos surprises.
Au final, tout un monde incroyablement bien structuré où chaque pièce vient s'imbriquer et formant un ensemble cohérent et d'un grand divertissement.Ici, le but n'est pas de faire étalage de la connaissance de la culture populaire que l'auteur a patiemment forgée au fil de ses lectures, mais de les utiliser de façon pertinente et intelligente tout en leur accordant un nouveau crédit et au final une approche tout à fait étonnante. L'auteur s'y emploie toujours avec une certaine forme de panache, et même si quelques-uns d’entre eux nous paraissent un peu fatigués par les ans, c'est pour mieux nous faire comprendre que les héros ne sont pas éternels et qu'ils peuvent être faillibles voire corruptibles. Une preuve supplémentaire que l'auteur connaît non seulement ses classiques sur le bout du doigt, il mélange avec humour et brio héros passés et présents de la littérature et du cinéma, mais apporte cette fraîcheur et cette originalité à un genre qui nous montre que les limites peuvent encore et toujours être repoussées. Dans la dernière nouvelle qui est en quelque sorte un retour aux sources en utilisant la figure anarchiste la plus populaire de la littérature de genre, outre sa faconde pour nous décrire deux univers opposés dans un mélange parfait , celui de Lovecraft et de Herman Melville , il termine un cycle qui au-delà du simple roman Steampunk, réalise un œuvre qui vient un peu chambouler les codes du genre en renouant avec l'esprit de ces romans feuilletons qui jadis, écrits pour les petits gens, leur accordait un peu d'espoir en dénonçant le pouvoir des riches tout en laissant une lueur d'espoir pour les plus démunis.
Un bel exercice de style qui mérite toute notre attention de lecteur et il serait dommage que vous passiez à côté de cet excellent volume qui plus est rehaussé par une magnifique présentation et une couverture tout aussi inspirée de Benjamin Carré.
Probablement l'un des meilleurs titres de la série , et là mes amis, du talent, il y en a !

 

« L'empire électrique » de Victor Fleury. Éditions Bragelonne. Couverture de Benjamin Carré.

Rejoignez le groupe des Savanturiers sur Facebook

Cliquez sur la photo

<< Nouvelle image avec texte >>

"A ma mort, je souhaite léguer mon corps à la science-fiction" Steven Wright. Acteur et réalisateur Américain

Découvrez cette nouvelle page entièrement consacrée à Henri Lanos

Cliquez sur l'image pour accéder à la page

Pour une Esquisse Bibliographique de Maurice Renard , Père du" Merveilleux Scientifique"

Maurice Renard Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Ici on aime l'aventure et les voyages extraordinaires

Un long métrage d'un jeune réalisateur qui fleure bon les séries d'antan

Cliquez sur l'image pour accéder au film

Derniers articles en ligne

"La fin du monde est pour demain" pour l'article cliquez sur l'image

"Le monstrologue" pour lire l'article, cliquez sur l'image

"les planétes pilleuses" de Jean-Pierre Laigle. Pour lire l'article, cliquez sur l'image

"Une journée en l'an 2000" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image

Maurice Renard par Jean Cabanel. Cliquez sur l'image pour lire l'article

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image"

"L'aviation: journal de bord"

Pour l'ire la nouvelle, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image.

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

 

Le Dieu sans nom "Le Dieu sans nom" pour lire l'article cliquez sur l'image
Ceux qui grattent la terre "Ceux qui grattent la terre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
L'ultramonde:Les dérailleurs "L'ultramonde: Les dérailleurs"
Seppuku Pour lire l'article , cliquez sur l'image
Charogne Tango Pour lire l'article cliquez sur l'image
Je suis le sang "Je suis le Sang" Pour lire l'article cliquez sur l'image
les 81 Frères "Les 81 Frères" pour accéder à l'article; cliquez sur l'image
Henri Lanos Cliquez sur l'image pour acéder à l'album photo
Pour lire l'article cliquez sur l'image
Henri Lanos Pour accéder à l'album photo, cliquez sur l'image
"Feuillets de Cuivre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Zigomar Pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Archéobibliographie Pour lire l'article cliquez sur l'image
Bestiaire humain Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
les damnés de l'asphalte "Les damnés de l'asphalte de Laurent Whale" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Dimension merveilleux scientifique Cliquez sur l'image pour lire l'article
La conquete de la lune "La conquete de la lune" Cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
ça n'avance pas Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
L'ultramonde Cliquez sur l'image pour lire l'article
Pluie de plomb sur Pluton Pour lire l'article cliquez sur l'image
Soviets sur Saturne Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Si les petits devenaient grands "Si les petits devenaient grands" pour lire l'article, cliquez sur l'image
Jules Verne et Henri Lanos Cliquez sur l'image pour lire l'article
les cités futures "Les villes du futur" Cliquez sur l'image pour lire l'article
Chez les martiens "Chez les martiens" Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Le petit robinson "Avons-nous des petits cousins de la famille du système solaire?" Cliquez pour lire l'article
Les habitants de la lune "Les habitants de la lune" pour lire l'article cliquez sur l'image
Le petit Robinson "Etres étranges, fols de la science et du rêve" pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le fer qui meurt" Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
Lisez moi aventures "Lisez moi Aventures" collection Tallandier: Petit récapitulatif
King Kong Pour lire l'article cliquez sur l'image
Voyages en profondeur Pour lire l'article cliquez sur l'image
Sans fil Martien "La fumisterie du sans fil Martiens" pour lire l'article cliquez sur l'image
Barry Barrison Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Les dossiers secrets de Harry Dickson" pour lire l'article cliquez sur l'image
Lanos "Quand le dormeur s'éveillera" Pour accéder à l'album photo cliquez sur l'image
Le triangle rouge "Le triangle rouge" pour lire le texte cliquez sur l'image
les yeux de la japonaise "Les yeux de la Japonaise" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Mammonth & Béhémoth "Mammonth & & Béhémoth" pour lire la nouvelle de Paul Vibert, cliquez sur l'image
Revoir Rome Pour accéder au lien cliquez sur l'image
"Sur le mur" de Marcel Roland cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
Le secret de Sâ "Le secret de Sâ" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Naissance d'un quatriéme continent Pour lire l'article cliquez sur l'image
Les animaux perfectionnés Robida Pour accéder à lhistoire cliquez sur l'image
"Le coup de coeur du moi", cliquez sur l'image
L'horreur des altitudes "L'horreur des altitudes" Cliquez sur l'image pour acceder à l'album photo
Stoner Road Le "Coup de coeur du moi" pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Devambez , album photo pour "Les condamnés à mort" cliquez sur l'image
"Aventures d'un voyageur qui explora le temps" "Aventures d'un voyageur qui explora le temps" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"La guerre vue des autres planétes" Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
"Les surprises du Dr Chapman"Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Comment Londres fut englouti il y a neuf ans" pour lire le texte cliquez sur l'image
"Quand nous aurons des ailes"pour lire l'article cliquez sur l'image
"L'homme qui prétendait ressusciter les morts" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
L'arbre charnier "L'arbre charnier" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Paris à l'Américaine" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Les services que pourront rendre les balons dirigeables "Les services que pourront rendre les ballons dirigeables" Une histoire sans paroles.Clignez sur l'image pour accéder aux vignettes
Le dernier homme de son espéce "Le dernier homme de son espéce" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Aérobus et radium "Aérobus et Radium" cliquez surl'image pour lire l'article
Pierrot dans la lune Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
François de Nion "La dépéche de Mars" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"L'ile des vaisseaux perdus" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Le tunnel de Gibraltar Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Le Cauchemar" de Edmond Rostand.Cliquez sur l'image pour lire le texte
"L'ether alpha" de Albert Bailly Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le monstre de Partridge Creek" "Le monstre de Partridge Creek" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"Si les monstres antédiluviens revenaient sur la terre" cliquez sur l'image pour lire l'article
Aux origines du "Merveilleux scientifique"
"Voyons nous le monde tel qu'il est" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le mystére du château de Bréfailles" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"La grande pluie" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Paris envahi par un fléau inconnu" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Les monstres minuscules" pour lire l'article cliquez sur l'image
Pour lire la nouvelle inédite de Gustave Le Rouge, cliquez sur l'image
Pour accéder a l'article cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
"L'arbre mangeur d'homme" Cliquez sur l'image pour lire l'article
"Seul au monde ? " Cliquez sur l'image pour lire l'article.
"La guerre des mondes" version audio.Cliquez sur l'image pour accéder au lien.
Cliquez sur l'image pour voir les illustrations
"Nymphée" de Rosny Ainé ou "L'homo Aquaticus".Pour lire l'article cliquez sur l'image

Un site consacré à J.H.Rosny

Cliquez sur l'image

« L'amicale des amateurs de nids à poussière » Un autre site incontournable

Cliquez sur l'image pour accéder au site

Découvrez un éditeur de fascicules unique en son genre

Cliquez sur l'image pour accéder au lien

A lire en ce moment

Le Visage Vert Pour accéder au lien, cliquez sur l'image
Rétro Fictions Pour accéder au lien ,cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image por accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Mini Galerie