Dans ce N° 36 du 10 Mars 1925, notre auteur se livre à une petite exploration succincte de notre astre qui pourtant inspira un plus grand nombre d'auteurs, Probablement pour faire court et de ne donner que les « maîtres » afin de ne pas noyer les jeunes lecteurs de l'époque. C'est rapide et assez amusant dans le propos et toujours accompagné de petits dessins assez rigolos, Je serai tout de même assez curieux de connaître l'ouvrage du fameux Walt W.Withworth !

Affaire à suivre donc

Des sortes de veaux gigantesques

Y a-t-il des hommes dans la lune ? La question fut bien des fois posée depuis que l'humanité connaît assez d’astronomie pour voir dans les planètes d’autres terres du ciel tournant comme la nôtre en une gigantesque ronde sans fin. A cette ques­tion, les astronomes répondent en général, avec un ensemble dont l’assurance est pour le moins suspecte : « Il ne saurait y avoir d’hommes dans la lune, astre privé d’atmosphère, privé d’eau, privé de végé­taux, privé de vie ». Heureusement ces gens sans imagination ne furent-ils point seuls à s’occuper de la question. Il a les poètes, dont on dit souvent, justement, qu’ils « sont dans la lune ». Mais cela ne prouve rien, car il n’y a là que manière de parler et chacun sait que, par défini­tion, le poète métamorphose et exagère.

Il y a encore les romanciers et ce sont eux qui nous guideront dans notre étude, des lunatiques. Au reste, nul natu­raliste ne s’étant, que nous sachions, encore spécialisé dans cette branche d’études, il nous faut bien avoir recours à d’autres spécialistes...

 

L’exploration de Wells.

 

Grâce à l’emploi d’un engin dont les lecteurs du Petit Inventeur se souviennent sans doute (voir N° 98 du 27 janvier), deux explorateurs humains parvinrent dans la lune. Ils virent là des « créatures hérissées à tentacules pareilles à des la­nières, d’où les bras sortaient d’un corps cylindrique brillant. La forme de la tête est dissimulée par une sorte de casque énor­me à longues pointes nombreuses, dont il se sert pour aiguillonner les animaux. Le casque porte sur les côtés de gros verres sombres. Les jambes courtes sont enve­loppées d’une sorte de housse ». Casques et housses sont d’autant plus indispensables que le corps de ces êtres est très fragile : un des explorateurs, dans un mouvement de colère, ayant boxé un voisin (l’explorateur est an­glais !) le poing passe à tra­vers la poitrine de l’infor­tunée créature !

Ces lunatiques aux appa­rences d’insectes, vivent parmi des plantes bizarres, d’aucunes semblables à nos cactus, d’autres pareilles à nos champignons dits « vesses-de-loup », mais cent fois plus gros. Comme ani­maux, des veaux gigantesques, longs de cinquante mè­tres : ou plutôt un bétail ressemblant à peu près, comme dimensions, à nos veaux terrestres. Les séléniens « man­gent » une sorte de soufflé froid qui a un goût de champignon.

Ils construisent des machines extrêmement perfectionnées et sont éclairés par une « lumière froide » très douce. Ils parlent une sorte de doux gazouillis, mais on ne sait pas au juste de quelle langue il s’agit car après avoir tué des lunatiques par centaines, les explorateurs ne séjournent guère dans ce pays qui, décidément ne leur plaît pas, l’un se fait massacrer, l’autre revient sur la, Terre !

 

Comment Edgar Allan Poë nous décrit les lunatiques.

 

Le grand écrivain américain ne donne malheureusement qu’une description fort sommaire. Il s’agit d’un certain Hans Pfaal, tailleur hollandais qui, dans un bal­lon de son invention parvient — dit-il — à pénétrer dans la lune et promet de don­ner une longue relation de son voyage.

« J’ai beaucoup à dire, affirme Pfaal, sur cette planète, sur la race des habi­tants, sur leurs mœurs, leurs coutumes, leurs institutions politiques ; sur leur lai­deur, leur privation d’oreilles, appendices superflus dans une atmosphère si étrange ; conséquemment sur leur ignorance du langage ; sur la singulière méthode de communication qui remplace la parole...»

- Évidemment, l’explorateur a beau­coup de choses intéressantes à dire : mais il en a tellement que, ne sachant sans doute par où commencer, il ne dit rien !

D’autres écrivains,nous conduisent dans la lune, sans nous y montrer grand chose :

Cyrano de Bergerac par exemple. Quant à Jules Verne, auteur des romans De la Terre à la Lune et Autour de la Lune, on sait que les héros partis à l’intérieur d’un obus monstre, au lieu d’arriver sur la lune, passèrent à côté, en raison d’une erreur de pointage ! Dans ces conditions, ils ne pou­vaient évidemment pas voir de Lunatiques.

 

Comment seront les hommes dans quelques milliers de siècles.

 

Un émule américain de Wells, Walt W. Withworth, partant de ce fait que la lune est un astre très vieux (parce que plus petit que la terre, il s’est refroidit plus vite), nous présente les lunatiques comme les des­cendants lointains d’hommes lunaires qui étaient comme nous sommes maintenant. Le progrès des sciences permet à ces êtres supérieurs, réfugiés dans les pro­fondeurs du sol, de vivre malgré la dis­parition de tous végétaux et animaux, parce que toute la nourriture est fabriquée synthétiquement dans des laboratoires usines avec du charbon, de la chaux, du fer... et parce que chaleur et lumière sont obtenues par dissociation, atomique ! Ces savants n’ont conservé, de toute la flore et la faune d’autrefois... que des chimpanzés d’ailleurs très perfectionnés, qui jouent le rôle d’esclaves ouvriers et domestiques.

- Mais que ces « surhommes » savantissimes nous ressemblent peu ! A force de sauver du trépas, rachitiques, tuber­culeux et autres êtres débiles, les médecins ont dégénéré la race au point de vue phy­sique ; cependant que psychologues et pédagogues l’amélioraient au point de vue intellectuel. Résultat : des corps atro­phiés et squelettiques portant des têtes énormes à bouches petites et sans dents, à yeux ne voyant plus qu’avec des lunettes énormes. Ces êtres ne peuvent plus quit­ter les tabourets roulants où ils vivent et où se trouvent les réserves de gaz qu’il faut respirer dans cet air appauvri pour ne pas être asphyxié. Ainsi l’homme de la fin est comme l’homme du début un troglodyte ! l’homme de la fin, certes, car la popu­lation diminue d’année en année quoi que fassent les sages qui gouvernent la république sublunaire !

 

Suite au prochain épisode.....

Rejoignez le groupe des Savanturiers sur Facebook

Cliquez sur la photo

<< Nouvelle image avec texte >>

"A ma mort, je souhaite léguer mon corps à la science-fiction" Steven Wright. Acteur et réalisateur Américain

Découvrez cette nouvelle page entièrement consacrée à Henri Lanos

Cliquez sur l'image pour accéder à la page

Pour une Esquisse Bibliographique de Maurice Renard , Père du" Merveilleux Scientifique"

Maurice Renard Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Ici on aime l'aventure et les voyages extraordinaires

Un long métrage d'un jeune réalisateur qui fleure bon les séries d'antan

Cliquez sur l'image pour accéder au film

Derniers articles en ligne

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

Pour accéder à l'article, cliquez sur l'image

 

Le Dieu sans nom "Le Dieu sans nom" pour lire l'article cliquez sur l'image
Ceux qui grattent la terre "Ceux qui grattent la terre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
L'ultramonde:Les dérailleurs "L'ultramonde: Les dérailleurs"
Seppuku Pour lire l'article , cliquez sur l'image
Charogne Tango Pour lire l'article cliquez sur l'image
Je suis le sang "Je suis le Sang" Pour lire l'article cliquez sur l'image
les 81 Frères "Les 81 Frères" pour accéder à l'article; cliquez sur l'image
Henri Lanos Cliquez sur l'image pour acéder à l'album photo
Pour lire l'article cliquez sur l'image
Henri Lanos Pour accéder à l'album photo, cliquez sur l'image
"Feuillets de Cuivre" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Zigomar Pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Archéobibliographie Pour lire l'article cliquez sur l'image
Bestiaire humain Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
les damnés de l'asphalte "Les damnés de l'asphalte de Laurent Whale" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Dimension merveilleux scientifique Cliquez sur l'image pour lire l'article
La conquete de la lune "La conquete de la lune" Cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
ça n'avance pas Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
L'ultramonde Cliquez sur l'image pour lire l'article
Pluie de plomb sur Pluton Pour lire l'article cliquez sur l'image
Soviets sur Saturne Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Si les petits devenaient grands "Si les petits devenaient grands" pour lire l'article, cliquez sur l'image
Jules Verne et Henri Lanos Cliquez sur l'image pour lire l'article
les cités futures "Les villes du futur" Cliquez sur l'image pour lire l'article
Chez les martiens "Chez les martiens" Pour lire l'article, cliquez sur l'image
Le petit robinson "Avons-nous des petits cousins de la famille du système solaire?" Cliquez pour lire l'article
Les habitants de la lune "Les habitants de la lune" pour lire l'article cliquez sur l'image
Le petit Robinson "Etres étranges, fols de la science et du rêve" pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le fer qui meurt" Pour lire la nouvelle, cliquez sur l'image
Lisez moi aventures "Lisez moi Aventures" collection Tallandier: Petit récapitulatif
King Kong Pour lire l'article cliquez sur l'image
Voyages en profondeur Pour lire l'article cliquez sur l'image
Sans fil Martien "La fumisterie du sans fil Martiens" pour lire l'article cliquez sur l'image
Barry Barrison Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Les dossiers secrets de Harry Dickson" pour lire l'article cliquez sur l'image
Lanos "Quand le dormeur s'éveillera" Pour accéder à l'album photo cliquez sur l'image
Le triangle rouge "Le triangle rouge" pour lire le texte cliquez sur l'image
les yeux de la japonaise "Les yeux de la Japonaise" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Mammonth & Béhémoth "Mammonth & & Béhémoth" pour lire la nouvelle de Paul Vibert, cliquez sur l'image
Revoir Rome Pour accéder au lien cliquez sur l'image
"Sur le mur" de Marcel Roland cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
Le secret de Sâ "Le secret de Sâ" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Naissance d'un quatriéme continent Pour lire l'article cliquez sur l'image
Les animaux perfectionnés Robida Pour accéder à lhistoire cliquez sur l'image
"Le coup de coeur du moi", cliquez sur l'image
L'horreur des altitudes "L'horreur des altitudes" Cliquez sur l'image pour acceder à l'album photo
Stoner Road Le "Coup de coeur du moi" pour accéder à l'article cliquez sur l'image
Devambez , album photo pour "Les condamnés à mort" cliquez sur l'image
"Aventures d'un voyageur qui explora le temps" "Aventures d'un voyageur qui explora le temps" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"La guerre vue des autres planétes" Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
"Les surprises du Dr Chapman"Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Comment Londres fut englouti il y a neuf ans" pour lire le texte cliquez sur l'image
"Quand nous aurons des ailes"pour lire l'article cliquez sur l'image
"L'homme qui prétendait ressusciter les morts" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
L'arbre charnier "L'arbre charnier" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Paris à l'Américaine" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Les services que pourront rendre les balons dirigeables "Les services que pourront rendre les ballons dirigeables" Une histoire sans paroles.Clignez sur l'image pour accéder aux vignettes
Le dernier homme de son espéce "Le dernier homme de son espéce" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
Aérobus et radium "Aérobus et Radium" cliquez surl'image pour lire l'article
Pierrot dans la lune Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
François de Nion "La dépéche de Mars" Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"L'ile des vaisseaux perdus" Pour lire l'article cliquez sur l'image
Le tunnel de Gibraltar Pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Le Cauchemar" de Edmond Rostand.Cliquez sur l'image pour lire le texte
"L'ether alpha" de Albert Bailly Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le monstre de Partridge Creek" "Le monstre de Partridge Creek" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"Si les monstres antédiluviens revenaient sur la terre" cliquez sur l'image pour lire l'article
Aux origines du "Merveilleux scientifique"
"Voyons nous le monde tel qu'il est" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Le mystére du château de Bréfailles" cliquez sur l'image pour lire la nouvelle
"La grande pluie" Pour lire l'article cliquez sur l'image
"Paris envahi par un fléau inconnu" pour lire la nouvelle cliquez sur l'image
"Les monstres minuscules" pour lire l'article cliquez sur l'image
Pour lire la nouvelle inédite de Gustave Le Rouge, cliquez sur l'image
Pour accéder a l'article cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
"L'arbre mangeur d'homme" Cliquez sur l'image pour lire l'article
"Seul au monde ? " Cliquez sur l'image pour lire l'article.
"La guerre des mondes" version audio.Cliquez sur l'image pour accéder au lien.
Cliquez sur l'image pour voir les illustrations
"Nymphée" de Rosny Ainé ou "L'homo Aquaticus".Pour lire l'article cliquez sur l'image

Un site consacré à J.H.Rosny

Cliquez sur l'image

« L'amicale des amateurs de nids à poussière » Un autre site incontournable

Cliquez sur l'image pour accéder au site

Découvrez un éditeur de fascicules unique en son genre

Cliquez sur l'image pour accéder au lien

A lire en ce moment

Le Visage Vert Pour accéder au lien, cliquez sur l'image
Rétro Fictions Pour accéder au lien ,cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image por accéder au site
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien
Cliquez sur l'image pour accéder au lien

Mini Galerie